20 Désanm : La Réunion célèbre l’abolition de l’esclavage, une Fèt Kaf repensée à cause du Covid

vie locale
Inauguration d’un rond de moringue à Saint-Pierre
Inauguration d’un rond de moringue à Saint-Pierre, ce dimanche 20 décembre ©Lyz Dumont

Le Covid-19 perturbe les célébrations de l’abolition de l’esclavage ce 20 Désanm à La Réunion. Les grands rassemblements sont interdits, les célébrations sont repensées : hommage à Toinette à Saint-Denis, cérémonie à Saint-Paul et inauguration d’un rond de moringue à Saint-Pierre.

En ce 20 Désanm, La Réunion fête l’abolition de l’esclavage. Partout dans l’île, des commémorations ont lieu et des hommages sont rendus aux anciens esclaves. Dans ce contexte sanitaire du Covid-19, les grands rassemblements et les défilés sont interdits. Les célébrations du 20 Désanm ont donc été repensées.

Hommage à Toinette et pédagogie, à Saint-Denis

A Saint-Denis, dans le chef-lieu, le 172ème hommage aux ancêtres a lieu au Cimetière de l'Est, contrairement aux autres années où la cérémonie se déroulait à la Pointe des Jardins du Barachois. Jacques Billant, préfet de La Réunion, et Ericka Bareigts, maire de Saint-Denis ont assisté à des chants, avant de se recueillir sur la tombe de Toinette.

Toinette est la seule esclave à avoir une sépulture sur la commune de Saint-Denis. Nénène de la famille Lory, elle est enterrée dans le cimetière des maîtres. Toinette est décédée libre le 30 avril 1860 à l'âge de 68 ans. Sur sa sépulture, pas de nom de famille et une épitaphe rédigée par ses anciens maîtres : "dévouement et fidélité". Comme si elle était a jamais emprisonnée dans sa servitude.

Regardez le reportage de Réunion La 1ère :

C'est devant la tombe de Toinette, seule esclave à avoir une sépulture à Saint-Denis, que la maire Ericka Bareigts a commémoré le 20 désanm

 

Ce matin, Ericka Bareigts, a aussi dévoilé une carte des Camps d'Esclaves et d'Engagés. Ils sont neuf répertoriés par l'historien Loran Hoareau. L'un d'eux était situé sur le site occupé actuellement par le cimetière de l'Est. Pour la maire de Saint-Denis, "le 20 desam n'est pas que le défilé et la célébration, mais aussi un devoir de recueillement et de connaissance". "La connaissance est la clé de l'émancipation", rappelle Ericka Bareigt. Avec le Covid, la pédagogie du 20 Desamn est repensé. Trois ateliers étaient aussi organisés autour de la généalogie, de la mémoire et de histoire du maloya.

Jean-Luc Mélenchon et Huguette Bello, à Saint-Paul

A Saint-Paul, une cérémonie s’est tenue dans le cadre des célébrations du 20 Désanm en présence de la maire, Huguette Bello, et du chef de file de la France Insoumise, Jean-Luc Mélenchon, en visite dans l’île. Lors de son discours ce matin au cimetière des esclaves, le député LFI, est notamment revenu sur les héros de la lutte contre l’esclavage.

Inauguration d’un rond de moringue, à Saint-Pierre

A Saint-Pierre, ce 20 Desanm est marqué, de manière symbolique, par l'inauguration du nouveau rond de moringue installé dans le quartier de Basse Terre. Des représentants de l'association Simangavole étaient présents en comité restreint.

Inauguration d’un rond de moringue à Saint-Pierre
Inauguration d’un rond de moringue à Saint-Pierre, ce dimanche 20 décembre ©Lyz Dumont

 

Le rond prend place dans le parc Tardif, espace important dans l’histoire de Saint-Pierre et légué à la ville par la famille du même nom. Ce lieu bordé par le Boulevard Banks est bien connu des Saint-Pierrois qui viennent pour y moringuer depuis des décennies. Il s’agit du 6ème rond de moringue de La Réunion. L’île compte douze clubs et associations de pratiquants. Ce 20 desanm est aussi l’occasion de rendre hommage aux anciens qui ont su préserver et transmettre le moringue.

"Cette discipline à la fois physique, culturelle et cultuelle reste dans l’ombre du maloya, elle n’est pas assez mise en avant et reconnue", selon Yafar Hernot, président de la Ligue de Moringue. "C’est la visibilité y mank, lé pa médiatisé. Au même titre que le maloya, le moring est ancestral".  

Le président de l’association Simagavole, Johnny Laguarrigue espère que d’autres villes vont suivre Saint-Pierre et qu’à terme, il y aura 24 ronds à La Réunion, autant que de communes. Un président fier de cette inauguration qui tombe un 20 désamb. Le rond de moringue de Ravine Blanche ne sera pas délaissé, pour que la tradition reste.

L'ambiance, place de la liberté, à Saint-Pierre

Fonnkèr, roulèr, kayanmb : à Saint-Pierre toujours, sur la place de la liberté, un hommage était rendu aux ancêtres par l'association culturelle Ankraké.

Regardez le reportage de Réunion La 1ère :

20 désanm : ankraké i donn le grin !