réunion
info locale

Après trois semaines de grève, les négociations sérieuses ont débuté à Carrefour de Sainte-Suzanne

social
Négociation Carrefour
©Réunion1ere
Mardi matin les piquets de grève ont reçu la visite du directeur de la grande surface: la réunion de négociation démarre sous de bons auspices. Mais une assignation cet après-midi pour la levée des piquets de grève jette un froid sur la rencontre
La troisième  semaine de grève à Carrefour de Sainte-Suzanne sera-telle la dernière ?
Alors que les protagonistes jouaient à cache-cache depuis le début du conflit, grévistes et direction ont entamé depuis ce mardi matin 14 Mai des négociations marathons.
A la sortie de la première réunion Joel Dalleau Secrétaire général CFDT Commerces et Services n’a fait aucune déclaration et s’est adressé en privé aux grévistes avant de retourner en réunion.

Depuis le début de l'après-midi les négociations on repris dans un climat tendu. Les grévistes ont reçu une assignation du tribunal de Saint-Denis, engagée par les commerçants de la galerie marchande et de Carrefour, demandant la levée des piquets de grève. l'action en justice a été initiée lundi 13 Mai. Une assignation qui a jeté un froid sur les négociations.
 
La grève à Carrefour de Sainte-Suzanne a débuté fin avril. Les grévistes demandent 5% d’augmentation de salaire, ce que la direction refuse catégoriquement jusqu’à maintenant.
Lundi 13 Mai les grévistes avaient reçu le soutien de Jean-Hugues Ratenon et du président du syndicat des transporteurs routiers, Jean-Bernard Caroupaye.
 
En images avec Caroline Huet et Willy Thévenin

 

Publicité