Défrichement illégal, Bernard de Palmas devra réparer les dégâts causés au Parc National...

justice
Défrichement illégal, Bernard de Palmas devra réparer les dégâts causés au Parc National...
©Réunion 1ère (archives)
Pour avoir défricher illégalement dans les hauts de Sainte-Marie, notamment une zone du Parc National, Bernard de Palmas vient d'être condamné à de lourdes amendes avec sursis et à l'obligation de réparer les dégâts causés à l'environnement...
Il encourait théoriquement une amende de plus de 30 millions d’euros...Bernard de Palmas vient d’être reconnu coupable de défrichement sauvage. L’exploitant agricole poursuivi devant le tribunal correctionnel pour un défrichement illégal dans les hauts de Sainte-Marie est finalement condamné à une peine qui se veut avant tout pédagogique : 250 000 euros d’amende avec sursis pour lui et une amende d’un million, toujours avec sursis, à l’encontre de sa société.

Surtout, Bernard de Palmas est condamné à réparer les dégâts causés sur la végétation. Des travaux qui devront être exécutés d’ici un an, en suivant la feuille de route délivrée par le tribunal sous peine d’aller passer six mois derrière les barreaux.

Cette condamnation permet à Bernard de Palmas de conserver un chemin d'exploitation sous réserve d'obtenir les autorisations nécessaires.

En octobre 2012, les techniciens de l'ONF avaient surpris l'agriculteur en train de défricher illégalement une zone protégée. Sans autorisation, il s'était ainsi attaqué à une parcelle de 22 hectares dans les hauts de Sainte-Marie. la zone protégée du parc National avait subi des dégâts importants. 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live