réunion
info locale

La dernière balade de Marguerite au Maïdo...

environnement
la dernière balade de Marguerite au Maïdo
©Réunion 1ère
Près de 150 vaches déambulent librement au Maïdo. Leur propriétaire est désormais sommé de les évacuer dans les plus brefs délais. Elles broutent les jeunes pousses de la biodiversité.
Elle est perplexe Marguerite... Depuis des années, la jolie génisse gambade dans la forêt des Tamarins, en toute liberté avec quelques 150 autres vaches et boeufs. La belle vie ... et voilà qu'il est question de l'enfermer dans un enclos avant de l'évacuer définitivement d'une zone protégée. 

Pourtant la belle rousse fait partie du paysage comme en témoignent les milliers de photographies prises par les touristes au cours de toutes ces années de liberté. L'image pittoresque du Maïdo va disparaître. Le propriétaire de Marguerite est bien ennuyé mais, Gervais Basquaise le sait, il doit se plier aux exigences du Parc national de la Réunion. Le Parc l'a sommé d'évacuer ses bêtes rapidement. Plus d'une centaine de bovins en liberté, cela a évidemment des conséquences peu conformes avec la réglementation du Parc en matière de protection de l'environnement. Le troupeau échappe à tout contrôle sanitaire et il est, selon le Parc, responsable de dégradations importantes sur la végétation.

Marguerite, elle, a décidé de ne pas se laisser faire aussi facilement. Des années de liberté, cela se défend ! D'autant que les raideurs du Grand Raid, qui s'entraînent dans le secteur, lui offrent un répit de quelques jours. Gervais Basquaise a reporté à la semaine prochaine la traque de ses bovins peu enclins à se laisser enfermer...

DMCloud:116087
Jean-Marc Seguin - Bruno Rosalie


Publicité