publicité

Crise requin : des caméras pour aider les vigies et sécuriser les spots de surf

Les surfeurs vont pourvoir ressortir leurs planches en 2014. La ligue réunionnaise de surf, épaulée par l’Etat va lancer un dispositif unique de protection des spots. Tous les problèmes ne sont pas résolus, mais au fil des mois des solutions se mettent en place.

© DR
© DR
  • Par Fabrice Floch
  • Publié le
L’expérience vigies-requin a porté ses fruits. Les plongeurs en apnée qui participent au dispositif mis en place par la ligue de surf pour sécuriser les spots ont prouvé leur efficacité. Cependant, la mission interministérielle venue étudier l’organisation a estimé que ce protocole était imparfait. Conséquence de ces observations : des caméras sous-marines, un système répulsif et des détecteurs de balises permettant de signaler la présence d’un requin marqué viendront renforcer l’action des vigies.
 
Une scientifique avec la ligue de surf
 
Selon les experts venus observer les vigies-requin, il était indispensable de renforcer la sécurité, pour les surfeurs, mais aussi pour les plongeurs. Désormais, les surveillants pourront regarder sous l’eau avant de se jeter à l’eau. Des caméras leurs permettront d’avoir une vision sous-marine à 360°. L’ensemble de ces mesures devraient permettre de gommer les imperfections relevées par les observateurs. Quelques mois seront nécessaires pour effectuer les ajustements indispensables. La ligue de surf de La Réunion vient de recruter Juliette Robert. Cette jeune vétérinaire de 31 ans a travaillé avec l’IRD (Institut de Recherche de Développement) sur les opérations de marquages des requins tigres et bouledogues. Sa mission : évaluer la mise en place des mesures de protection et coordonner les actions.

Reportage Steeve-Henry Peeter et Alexandra Pech
Système vigie anti-requins
DMCloud:141247
Reportage : Steve-Henry Peeters - Alexandra Pech - Michèle Canaple


Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play