Sainte-Rose : la Vierge-au-Parasol n'a pas été profanée

faits divers
20130806 Vierge au Parasol
©réunion 1ere
L’expert chargé d’étudier la statue de la Vierge-au-Parasol est formel : « de nombreux éléments laissent penser à une fragilisation naturelle ». La thèse de la profanation est écartée, même si, les gendarmes doivent boucler leurs investigations.
Difficile d’imaginer que la fière statue de la Vierge-au-Parasol qui surplombait la route du volcan était en piteux état. Pourtant, les conclusions rendues par l’expert, ce jeudi 9 janvier 2014 à 8h30 sont imparables. « Beaucoup d’éléments laissent penser à une fragilisation naturelle de la statue ». Pour lui, le premier élément validant cette théorie provient des débris : « Ils se trouvaient tous à l’aplomb de la statue ». L’autre point troublant constaté par le spécialiste : « L’absence de dégradations autour de la statue. Statue dont la base présente de nombreuses fissures ».
 
Pas un morceau ne manque
 
La statue originelle ne reviendra peut-être jamais sur sa stèle en bordure de route, mais l’expert est parvenu à la reconstituer intégralement. Un ultime constat qui conforte sa thèse : « Tous les morceaux sont présents. Si une personne avait brisé la statue avec un marteau, des minuscules morceaux seraient absents, hors il ne manque rien ».
Des conclusions surprenantes, certes, mais qui sont rassurantes. L’enquête de gendarmerie va pouvoir prendre fin, personne n’a attenté à la statue de la Vierge.

Le reportage de Florence Bouchou et Mustapha Bourrane
Reportage : Florence Bouchou - Mustapha Bourrane - Archives - Thierry Custine

Les Outre-mer en continu
Accéder au live