Pauvreté : il est urgent de réformer le RSA selon François Chérèque

politique
Lutte contre la pauvreté : François Chérèque à La Réunion
François Chérèque lors de sa visite à La Réunion en Octobre 2013 ©Réunion 1ère
François Chérèque a remis hier, jeudi 23 janvier, son rapport sur la pauvreté en France. L'ancien patron de la CFDT y évalue la première année de mise en oeuvre du plan pluriannuel contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale adopté en janvier 2013.
Globalement satisfaisant mais avec des mesures qui tardent à se concrétiser notamment en matière d'hébergement d'urgence et d'accès aux prestations sociales...Un an après l'adoption en comité interministériel du plan gouvernemental de lutte contre la pauvreté, François Chérèque a remis hier, jeudi 23 janvier, son rapport à Jean-Marc Ayrault. C'est d'ailleurs le Premier ministre qui avait demandé à l'ancien homme fort de la CFDT d'assurer le suivi du plan gouvernemental.
Pour le " monsieur pauvreté " du gouvernement, les principaux objectifs pour l'année 2013 ont été atteints. Dans un article du quotidien Le Monde, François Chérèque dresse ainsi le bilan d'étape du plan gouvernemental, " le revenu de solidarité active (RSA) a été réévalué de 2% en septembre. Les plafonds d'accès à la couverture maladie universelle complémentaire ou à l'aide à l'acquisition santé ont été relevés. les aides aux familles les plus pauvre, l'expérimentation de la garantie jeunes, l'allongement de la durée des contrats aidés sont déployés selon le calendrier prévu. Ce tableau globalement positif est assombri par un manquement. La réforme du RSA et de la prime pour l'emploi n'a pas été mis en oeuvre comme promis ". Pour François Chérèque, le gouvernement doit maintenant réformer le RSA rapidement.
Le Premier ministre a salué " la richesse de ce travail, qui prend acte ", souligne Jean-Marc Ayrault, " du volontarisme du gouvernement et rappelle que la lutte contre la pauvreté doit se poursuivre dans les mois et années à venir ".

Fin octobre 2013, François Chérèque était venu à La Réunion pour confirmer la mise en place des mesures concernant la réévaluation du RSA, la CMU et la garantie jeunes. Le plan gouvernemental est d'autant plus important pour l'île qu'avec 343 000 réunionnais vivant sous le seuil de pauvreté, le département est l'un des trois départements les plus pauvres de France.

Rapport suivi plan pauvreté 1/2 .pdf by run1ere

Rapport suivi plan pauvreté 2/2 .pdf by run1ere