publicité

Le témoignage du médecin au chevet de Monseigneur Aubry dans le Vol d’Air France

Monseigneur Gilbert Aubry a été vicitime d’une crise cardiaque dans le vol d’Air France entre Saint-Denis et Paris dans la nuit de jeudi à vendredi. Deux médecins qui se trouvaient à bord l’ont secouru. L'avion s'est posé à Malte pour débarquer le malade.

© Réunion 1ère
© Réunion 1ère
  • Par Gilbert Hoair
  • Publié le , mis à jour le

L’un des médecins Claude Weinfeld, fait partie du groupe de dialogue  inter-religieux.
Il a rencontré l’Evêque de La Réunion à plusieurs reprises.
Il se souvient avoir dit à Gilbert Aubry dans la salle d’embarquement  jeudi soir  
" un homme comme vous c'est normal qu'il se rapproche du Bon Dieu, mais ne montez pas trop haut...."

Quelle ne fut pas sa surprise, quand répondant à l’appel de l’hôtesse, il découvre que le passager en difficulté est Monseigneur Aubry.

Ils sont deux médecins à son chevet : le diagnostic est le même, il s’agit d’une crise cardiaque. Le Samu de Paris est contacté par le commandant de bord. Il y a urgence il faut transférer le malade dans une structure spécialisée. L’île de Malte est  le point le plus proche sur la route de l’avion.

Claude Weinfeld raconte :  "Monseigneur Gilbert Aubry même sous oxygène, brassard de pression artérielle au bras, couverture de survie, anxiolytiques et vaso dilatateurs coronariens a quand même gardé son sens de l'humour en nous déclarant "c'est la première fois qu'un évêque détourne un avion" "

Le vol d’Air France arrivera à Orly avec deux heures de retard.
Aux dernières nouvelles Monseigneur Aubry va bien.

 
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play