publicité

Saint-Philippe : le maire demande l'état de catastrophe naturelle

Le maire de Saint-Philippe, Olivier Rivière, demande que l'état de catastrophe naturelle soit déclaré pour sa commune durement touchée par les fortes pluies. 

Saint-Philippe victime de pluies diluviennes lundi après-midi © DR
© DR Saint-Philippe victime de pluies diluviennes lundi après-midi
  • Par Erwann Ponnet
  • Publié le , mis à jour le
Les dégâts sont importants sur la commune de Saint-Philippe. Ils sont d'ailleurs estimés, rien que pour les voiries, à plus d'un million d'Euros par les équipes municipales. Les fortes pluies qui se sont abattues depuis hier, lundi 14 avril, ont sérieusement endommagé notamment le réseau routier. Dans un courrier adressé à la Préfecture de La Réunion, le maire de Saint-Philippe, Olivier Rivière, demande que l'état de catastrophe naturelle soit déclenché. Cela permettrait d'entamer des procédures d'indemnisation pour les sinistrés. Bon nombre de particuliers ont, en effet, été inondés. Au cours des 3 derniers jours, au Baril, il est tombé plus de 467 mn de pluie dont 424 mn rien qu'hier. Pour Olivier Rivière, la situation était même pire que lors du passage du cyclone Bejisa.

Hier, la mairie de Saint-Philippe avait activé le plan Orsec. Les établissement scolaires sont donc restés fermés ce mardi matin. Le collège devrait ouvrir dès demain mercredi. Pour les écoles primaires, ce sera donc jeudi.
© DR
© DR



L'Etat auprès des sinistrés

Le Sous-Préfet Loïc ARMAND sera en visite jeudi matin de 8h00 à 10h00 sur la commune de Saint-Philippe pour rencontrer les agriculteurs, les sinistrés et constater l’étendue des dégâts causés par les récentes intempéries.
Les représentants de la Chambre d’Agriculture seront notamment présents.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play