réunion
info locale

Le jacque pourrait être une solution à la crise alimentaire

agriculture
jacque
Le jacque, solution à la crise alimentaire mondiale ?
Le gros fruit bosselé bien connu à la Réunion pourrait aider à préserver de la faim des millions de personnes. Selon des chercheurs, il pourrait avantageusement remplacer le blé, le maïs et d'autres cultures menacées par le changement climatique .
Les Nations Unies et la Banque mondiale ont récemment lancé l’alerte sur les effets du changement climatique sur le rendement des cultures  de blé et de maïs. Une baisse qui, si elle se poursuit, pourrait déclencher des guerres alimentaires dans les années qui viennent. Le jacque pourrait être une partie de la solution, selon un article publié dans le quotidien britannique The Guardian.
 
Le Guardian cite Shyamala Reddy, chercheuse en biotechnologie à l'Université des sciences agricoles de Bangalore, en Inde, qui décrit le jacque comme un "fruit miraculeux".  "Le jacque est facile à cultiver. Il résiste aux maladies et aux températures élevées, de même qu’à la sécheresse. De plus, le fruit est riche en potassium, calcium et fer." ajoute la chercheuse. Son université organise ce mois-ci une conférence internationale sur le jacquier. Par ailleurs, le gouvernement indien a lancé de nouvelles initiatives pour promouvoir sa culture, et élargir son utilisation comme légume en conserve et sous forme d’aliments transformés. 
 
Au Sri Lanka et au Vietnam, le fruit est transformé de manière industrielle en farine ou en nouilles.