réunion
info locale

Tourisme à La Réunion : le futur président de l’IRT devra relancer la destination

tourisme
Jeunes réunis sur la plage de St-Pierre
©Réunion 1ère
Mercredi 7 Mai 2014, Jacqueline Farreyrol, sénatrice, démissionne de la présidence de l’Ile de la Réunion Tourisme. Son successeur sera connu ce mardi 13 Mai 2014 à 19 heures. Sa mission : relancer ce secteur d’activité essentiel pour La Réunion.
Quatre ans à la tête de l’IRT ! Jacqueline Farreyrol en démissionnant, a tourné la page sur quatre années difficiles. Après le chikungunya, le département à dû affronter la crise requin. Depuis, bientôt trois ans, chaque attaque de requin à travers le monde renvoi inévitablement vers La Réunion. Compliqué de vendre une destination, pour des vacances, dont le nom est associé aux dents de la mer. Tous les journaux du monde ont relaté les drames survenus sur les pots de surf. En métropole ces tragédies étaient à la une des journaux télévisés. Usée par cette mission devenue « impossible », la célèbre chanteuse a préféré renoncer pour se consacrer à son mandat de sénatrice et sa passion : la musique.
 
La Réunion en baisse
 
A quelques heures de la nomination du nouveau président ou de la nouvelle présidente, les derniers chiffres de l’Insee viennent de tomber. Pas de surprise, la fréquentation touristique baisse de 6,8% en 2013. La fermeture provisoire des plages, l’interdiction d’activités nautiques, la crise requin et la crise économique qui perdure en France sont autant de facteurs identifiés par les économistes pour expliquer cette diminution. L’espoir demeure cependant. 96% des touristes sondés sont satisfait ou très satisfait en quittant le département. Si les hôtels sont les plus durement affectés par cette chute brutale de la fréquentation de La Réunion, les gîtes et les locations saisonnières tirent leur épingle du jeu.
 
Maurice en hausse
 
Paradoxalement, l’île Maurice, située à 200 kilomètres de La Réunion, enregistre une augmentation de sa fréquentation de + 2,9% en 2013. Les chiffres enregistrés en ce début d’année 2014 sont encourageants. Statistics Mauritius enregistre une hausse de 16% au mois d’Avril. L’organisme note que cet afflux vient de France métropolitaine, d’Allemagne, du Royaume-Uni, d’Afrique-du-Sud et de La Réunion… Rageant et encourageant pour la prochaine présidence de l’IRT qui peut espérer dans un redressement des courbes réunionnaises à plus ou moins long terme.
 
Patrick Serveaux pressenti
Le 1er vice-président de l’Ile de La Réunion Tourisme, Patrick Serveaux, pourrait succéder à Jacqueline Farreyrol. Bras droit de la sénatrice, il a travaillé sur les dossiers depuis quatre ans et maîtrise le fonctionnement de cette structure. Il connaît également les interlocuteurs, locaux et internationaux, un atout non-négligeable à l’heure où les acteurs, du tourisme réunionnais, attendent des actions fortes. Devenu promoteur immobilier après avoir débuté dans l’agriculture, il a créé la résidence hôtelière le « Kerveguen » en 2005, un investissement qui lui donne une vision concrète de la problématique touristique à La Réunion.  
Publicité