réunion
info locale

Des Réunionnais suspects dans une affaire de réseau de piratage informatique

faits divers
Des Réunionnais suspectés dans une affaire de piratage informatique
©Réunion 1ère
Plusieurs enquêtes ont été menées en France et à La Réunion par la Direction Centrale de la Police judiciaire dans le cadre d’une vaste affaire de piratage informatique.
Selon nos confrères de RTL, plus de 70 perquisitions ont été opérées le mardi 13 mai dans des villes de l’hexagone, Paris, Lille, Bordeaux, mais aussi à La Réunion. Et pour cause, les pirates présumés auraient utilisé un logiciel malveillant, le « BlackShade ». Cette « ombre noire » permet de prendre le contrôle de n'importe quel ordinateur à distance mais aussi d’accaparer toutes les données personnelles qu'il contient. A savoir, les données bancaires,les mots de passe ou encore de récupérer des e-mails. Plus inquiétant, ce programme donnerait le moyen aux pirates de prendre la main sur votre webcam et de vous photographier ou vous filmer à votre insu.

Plusieurs mois d’enquête pour retrouver ces cyber-voleurs

Le réseau a pu être démantelé en partie grâce à une enquête initiale, partie des Etats-Unis en fin 2012. Le FBI avait arrêté un américain revendeur de ce logiciel, également disponible sur internet à bas coût. Par la suite le FBI a alerté plusieurs pays, dont la France, qui se sont chargés de décrypter l’identité des acheteurs qui se cachaient derrière des pseudonymes. L’enquête a duré plusieurs mois. Pour le moment, on ne sait pas combien de présumés cyber-voleurs sont concernés à La Réunion. 
Publicité