La Guadeloupe débordée par l'épidémie de chikungunya

santé
5.190 nouveaux cas pour la dernière semaine de mai. 24.000 personnes contaminées depuis décembre 2013. La saison des pluies n'a pas encore débuté mais les chiffres sont déjà affolants. Les autorités redoutent une épidémie qui pourrait avoir de graves conséquences sanitaires et économiques.
740 personnes sont contaminées chaque jour, soit 30 par heures, une contamination toutes les deux minutes...
Selon l'ARS, une telle intensité de l'épidémie était attendue, mais seulement en juillet prochain. Devant la gravité de la situation, la préfecture a demandé aux services publics et aux entreprises de mettre au point des plans de continuité d'activité et aux communes d'établir des plans d'action. Une campagne de communication a été lancée pour appeler la population à faire la chasse aux eaux stagnantes.

La préfecture va également mobiliser les médecins libéraux pour augmenter les plages horaires de consultation.