Assises, procès en appel : Des peines quasi-identiques pour les amis meurtriers du Chaudron

justice
Cour d'appel
Lors de la seconde journée d'audience du procès pour viol et agression sexuelle de Jean Roche, les victimes ont bouleversé l'assistance en racontant leur calvaire. ©Réunion 1ère
Condamnés en première instance, à 18 ans de prison pour J-David Morin et 20 ans pour Frédéric Adamo, les deux hommes ont fait appel. Hier, les juges ont revu à la baisse, d’un an, la peine retenue contre J-David Morin. Pour Frédéric Adamo, le verdict reste identique à celui du procès de 2013.
Respectivement condamnés à 18 ans et 20 ans de réclusion criminelle pour meurtre et complicité de meurtre par la cour d’assises en février 2013 les deux hommes ont été jugés hier en appel.

Frédéric Adamo a été condamné à la même peine qu’en première instance soit  20 ans de réclusion criminelle pour complicité de meurtre. Jean-David Morin lui écope de 17 ans de prison soit un an de moins qu’en première instance.

Pour rappel le 12 septembre 2010 Jean-David Morin et Frédéric Adamo ont aspergé d'essence et brûlé vif sur la place du marché au Chaudron Jean-Pierre Lycurgue. 

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live