réunion
info locale

Saint-Benoît : sauvé par les sapeurs-pompiers, il s’évade de l’hôpital et meurt sur la quatre voies

faits divers
Hôpital de St-Benoît (GHER)
©Réunion 1ère
Un piéton de 58 ans est venu allonger la très longue liste des morts sur les routes de La Réunion. 23 depuis le 1er janvier 2014. Accidenté dans l’après-midi, il était hospitalisé à Saint-Benoît. Il s’est évadé et a été mortellement fauché en début de nuit sur la quatre voies.
Il est un peu plus de 19 heures, une ombre vient d’apparaître dans les phares de la C3 qui circule en direction de Saint-Benoît. Le conducteur n’a pas le temps de réagir. Le choc est violent. L’homme qui tentait de traverser, la fin de la quatre voies permettant de rejoindre la sous-préfecture de l’Est en venant du Nord, a été projeté à plusieurs mètres. Les sapeurs-pompiers de garde et les médecins du Smur arrivent rapidement sur place, mais il est déjà trop tard. Le bénédictin de 58 ans décède sur le bitume. Il est 19h30.
 
Sorti du caniveau
 
Les dépistages d’alcoolémie et de drogues effectués sur le conducteur se sont révélés négatifs. Le malheureux, comme ses trois passagers étaient sous le choc.
Après enquête, les gendarmes de Saint-Benoît apprenaient que la victime avait déjà été prise en charge par les sapeurs-pompiers dans l’après-midi. Ivre, l’homme était tombé dans un caniveau de trois mètres de profondeur. Il venait de s’échapper des urgences et tentait de regagner son domicile, alors qu’il n’était pas encore dans son état normal.