réunion
info locale

Crise requin : un robot pour protéger les spots de surf

requins
Un bateau robot anti requin
©Tecdron
Tecdron, société implantée dans l’Ouest de la France, spécialisée dans la confection de robots, viendra à La Réunion en Septembre ou Octobre pour tester son arme anti squale. Cette entreprise très sérieuse crée des outils permettant de suppléer l’humain en milieu hostile.
La crise requin et ses conséquences ne laissent personne indifférent. Tecdron, société installée à Périgny, juste à côté de La Rochelle viendra tester son robot à La Réunion. Cette entreprise innovante est spécialisée dans la fabrication de robots qui peuvent évoluer au cœur d’incendies très violents, dans un univers radioactif, mais également sur l’eau. Ces engins sont insensibles, ne connaissent pas la peur et les matériaux dont ils sont composés les rendent invulnérables.
Forts de ce constat, les ingénieurs de Tecdron se sont penchés sur leurs planches à dessins pour inventer l’arme anti requin. Un bateau robot, muni de caméras et de sonars, existe déjà, mais cette fois l’ambitieux projet est de détecter les squales et éventuellement de les repousser en projetant dans l’eau un répulsif.

Un robot anti requin testé à La Réunion
 
Ce pari semble irréaliste et pourtant, il suffit de regarder vers les étoiles et de penser à Opportunity, le robot Martien pour se dire "pourquoi pas ?", à l’heure où d'engins démineurs commandés à distance, des drones, un bateau télécommandé ou pré programmé pourrait très bien protéger les spots de surf. Les patrons Tecdron n’affirment pas qu’ils ont trouvé la solution, mais dans le Journal Sud-Ouest de ce mardi 29 Juillet 2014, ils présentent leurs dernières trouvailles et annoncent qu’ils seront à La Réunion cet automne (Ndlr : début d’été austral) pour tester leur création. Espérons pour les mondes du surf, du tourisme et économiques qu’au pire de simples ajustements permettront d’avoir une solution définitive contre les tigres et les bouledogues.
Publicité