3 policiers de la BAC de Saint-André accusés de viol

faits divers
Commissariat Malartic
C'est ici, derrière les fenêtres du deuxième étage du commissariat centrale de Saint-Denis qu'une mère de famille et ses deux enfants ont été placés en garde à vue. Tous sont suspectés d'avoir escroqué les clients d'une assurance en détournant les chèques de remboursement à leur profit. ©Réunion 1ère
Une Saint-Andréenne d’une trentaine d’années a déposé plainte pour viol contre trois policiers de la Bac de Saint-André le vendredi 8 août.  Les trois hommes  devraient être entendus ce lundi 11 août 2014 dans les locaux du commissariat Malartic de Saint-Denis.
Les faits se seraient déroulés chez la présumée victime dans la nuit du 23 au 24 juillet. La jeune femme accuse de viol trois hommes de la brigade anti-criminalité, dont son compagnon. Selon les dires de la Saint-Andréenne, ils seraient venus pour profiter d’elle. Le vendredi 8 août elle a déposé une plainte contre les 3 policiers qu'elle accuse de viol.
Les officiers de police concernés doivent être entendus ce lundi dans les locaux du commissariat Malartic de Saint-Denis. De son coté, le syndicat Alliance Police national apporte son soutien à leurs collègues. Aldo Bègue, le responsable du syndicat déclare : « Nous restons sur de la présomption d’innocence. Nous attendons la suite de l’enquête. »

L’affaire a été confiée aux enquêteurs de la sûreté départementale. 

En images avec le reportage de Michèle Ozoux

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live