publicité

L’ananas victoria touché par l’embargo russe

La Russie a décidé d’interdire l’importation des produits européens  en réponse aux sanctions décidées par l’Occident. Une décision qui a des répercutions jusqu’à La Réunion.

© Reunion1ere
© Reunion1ere
  • Par Gilbert Hoair
  • Publié le , mis à jour le
La récolte de l’ananas victoria débutera fin septembre et s’étalera jusqu’en mars 2015, mais déjà les producteurs locaux savent qu’ils devront se passer du marché russe.
 
2000 tonnes sont ainsi régulièrement récoltées chaque année, les ¾ sont destinés à l’exportation par avion.
Anafruit, dans la zone aéroportuaire se charge du conditionnement et de l’exportation vers le marché de gros de Rungis.
Parmi ceux qui apprécient l’ananas réunionnais, il y a les Russes qui consomment prés de 20 tonnes chaque année
 
En image avec Michelle Ozoux et Claude Testa.
En interview :
  • Jocelyn Niflor, producteur d’ananas à Bois de Nèfles.
  • Jean-Bernard Gonthier, président de la Chambre d’agriculture.
PRODUCTEURS ANANAS BLOCUS RUSSIE

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play