Réunionnais du monde : les étudiants réunionnais tendent la main aux nouveaux arrivants

éducation
Association étudiants réunionnais de Paris
©Réunionnais du monde
L’association des étudiants réunionnais de Paris est un phare au milieu des écueils de la capitale. Les nouveaux arrivants se perdent rapidement entre la quête d’un logement, l’inscription à la fac ou l’apprentissage de la vie d’une mégapole.
L’image de Manu Payet au milieu des membres de l’association des étudiants  réunionnais de Paris est symbolique, mais elle résume l’idée de ce collectif créé en 1987.
Olivier Kamaky, 23 ans, trésorier confie à Réunionnais du monde l’importance de cette main tendue : « Les difficultés restent toujours les mêmes pour les jeunes qui débarquent : la recherche de logement sur Paris, les démarches complexes de certains dispositifs d’aides et de bourses, se faire un réseau une fois sur place, etc. ». Ces grands frères ont essuyé les plâtres et ont désormais l’expérience pour guider les nouveaux étudiants qui doivent apprendre très vite à s’adapter à ce nouvel environnement.
 
Internet pour se rapprocher de l’association
 
Depuis 2012, les nouveaux arrivants peuvent prendre contact avec l’association avant de quitter La Réunion via le site www.aerp.fr. Un réseau d’entraide met en lien les nouveaux et les anciens. Il suffit de s’inscrire gratuitement sur www.reseaualbius.aerp.fr.
Avec ces deux adresses, il sera plus facile de trouver un logement. Tous les nouveaux étudiants sont confrontés à ce problème explique olivier Kamaky : « Tous ces organismes jouent un rôle certain dans la mobilité des Réunionnais. Mais les conditions d’accès à certains dispositifs sont tellement contraignantes que leur efficacité s’en trouve réduite alors que la demande ne cesse de croître. Notre guide du logement a beaucoup été distribué et nous en sommes fiers. Mais au-delà du logement, il y a une réelle demande d’information de la part des jeunes ».
 
Un relai entre les étudiants réunionnais
 
Forts des retours d’expériences, bonnes et mauvaises, les responsables de l’association veulent faire remonter les informations vers les futurs « Réunionnais de Paris » : « Quitter son île et sa famille est une étape difficile mais souvent essentielle de nos jours. Heureusement de nombreux Réunionnais sont déjà installés en métropole et contribuent au quotidien à rendre meilleures les conditions des arrivants. Le combat doit être poursuivi sur le terrain par les associations mais plus en amont, il me parait nécessaire d’améliorer l’information à la Réunion ». Cette association est au service des Réunionnais de Paris toute l’année et pas uniquement au moment de la rentrée. L’inscription comme les services rendus sont gratuits.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live