réunion
info locale

Etre gentil aujourd’hui, c’est une obligation

société
Smiley
©D.R
Ce 13 Novembre 2014 est consacré à la gentillesse. Pour la cinquième année consécutive, aujourd’hui : « tout le monde, il est beau, tout le monde il est gentil » (film de Jean Yann). Une valeur devenue indispensable pour vivre en société.
En 2009, sous l’impulsion du psychologue Arnaud de Saint-Simon, le 13 Novembre est décrété, journée de la gentillesse. Une idée un peu abstraite, presque devenue désuète. Pourtant, pour le directeur du site Psychologie.com, cette notion implique de se soucier des autres, être moins nombriliste, plus attentif, moins individualiste…

Pour donner du corps à cette journée et à cette « Gentillesse », les concepteurs ont écrit, avec l’aide de spécialistes de la petite enfance : «Max et Lili veulent être gentils». Cette petite bande dessinée illustre parfaitement les attitudes et les comportements que les enfants doivent adopter pour être gentils.
Psychologues et pédagogues ne se sont pas limités aux publics les plus jeunes. Ils ont également rédigé une série de conseils sur « comment pacifier la vie des enfants et prévenir le harcèlement ». Un projet ambitieux et qui justifie à lui seul cette fameuse journée.


Lâchez le volant !

Etre gentil peut avoir une connotation enfantine, pourtant cette notion vaut aussi pour les adultes et le monde du travail. Ainsi, les inventeurs de cette belle journée ont rédigé avec des entrepreneurs, des salariés, des patrons, des syndicalistes et des DRH une vingtaine de propositions visant à améliorer la bienveillance au travail. 350 entreprises ont déjà signé cette charte qui invite à améliorer les pratiques de gestion du personnel, des emplois du temps et des rapports entre chefs de service et simple « salariés ».

Mais ce pari fou de la courtoisie et de la gentillesse concerne tout le monde tout au long de la journée. Le piège risque de se refermer sur vous quand vous allez prendre le volant. Hommes et femmes peuvent devenir de véritables monstres sur la route. Des personnes au langage châtié peuvent utiliser des jurons tout au long de leur déplacement. Personne n’est épargné. Cycliste, piéton, poids-lourds… Si vous vous reconnaissez dans ce personnage, pour ce 13 novembre devenez passager. Généralement, le simple fait de quitter le volant vous permettra de rester gentil


Etre gentil c'est quoi ?
Thierry Chenayer et Daniel Fontaine ont posé la question

  • aux Réunionnais dans la rue
  • Joelle Kuhn, psychologue




 

Publicité