La bagasse rapportera moins cette année aux planteurs de canne à sucre

économie
20141126Usine sucrière
©Reunion1ere
Personne ne peut dire aujourd’hui quel sera le montant de la recette bagasse, mais tous les acteurs de la filière canne savent que ce montant sera moindre.
La recette bagasse a été mise en place en 2009 avec la Loi d’orientation pour le développement économique de l’outre-mer.
Cette loi reconnaissait la bagasse, ce qui reste de la canne une fois pressée par les moulins de la sucrerie, comme un véritable produit valorisé par la production d’électricité, contribuant à l’indépendance énergétique de La Réunion.

Pendant la campagne sucrière, la bagasse sert de combustible aux centrales thermiques. Elle est remplacée par le charbon importé d'Afrique du Sud pendant l'intersaison.
 
Pour calculer le montant de cette recette bagasse, la formule adoptée prend notamment en compte le cours du charbon en Afrique du Sud.  Hors le prix du charbon est à la baisse depuis plusieurs mois. 
Le manque à gagner serait de 3 à 4 millions pour les planteurs et les usiniers.
 
En images avec Jean-Régis Ramsamy, Thierry Chenayer et Christine Ducos
En interview
  • Florent Thibaut, directeur agricole TEREOS
  • Olivier Fontaine, président des jeunes agriculteurs
  • Jean-Bernard Maratchia,1er vice-président de la Chambre d'Agriculture
©INA