Brésil : quand Miss Amazonie se fait arracher sa couronne par sa première dauphine...

insolite
miss
©(D.R.)
La première dauphine affirme que la compétition est entachée par des faits de corruption. Et elle a tenu à le faire savoir.
L'une en rouge, l'autre en bleu, elles étaient tout sourire et main dans la main jusqu'à l'annonce du résultat. Toutefois, Carolina Toledo n'a pas eu le temps de célébrer sa victoire. Sheislaine Hayalla, sa rivale furieuse, lui a arraché violemment sa couronne et son écharpe de Miss, les jetant rageusement au sol sous le regard atterré du public mais aussi amusé de certaines candidates.

"A Manaus (la capitale de l'Amazonie) c'est l'argent qui commande et je suis en train de montrer au peuple amazonien que l'argent ne commande pas ici ! Elle ne méritait pas la couronne", a hurlé Hayalla, affirmant que les autres candidates soutenaient son geste.
              
Dans des déclarations au site G1 de Globo, la perdante a assuré qu'avant le résultat, on murmurait déjà que Carolina Toledo serait la gagnante et qu'elle avait eu des privilèges pendant le concours. "Il y avait des candidates mieux préparées qu'elle (...) Je ne regrette rien. Ce n'est pas contre elle mais contre les organisateurs", a-t-elle souligné. "Elle devra prouver en justice ce qu'elle affirme", a rétorqué Miss Amazonie.

Les Outre-mer en continu
Accéder au live