publicité

"Sourire d'ange" placé en détention provisoire

Il s'est fait connaître en organisant le défilé du nouvel an au Port. Dany Dubard, alias Sourire d’Ange, est passé en comparution immédiate ce matin pour avoir frappé sa concubine avant de l’enfermer pendant 2 heures dans le coffre de sa voiture. Il a été placé en détention provisoire.

© Facebook
© Facebook
  • Par Fabrice Floch
  • Publié le , mis à jour le
La page Facebook de Sourire-d’Ange, regorge de jeunes femmes admiratives des coups de force du gros bras. Ces « like » à répétition ont-ils fait perdre le sens des réalités à Dany Dubard ? Possible…
La 27 Janvier 2015, le Portois roue de coups sa concubine avant de l’enfermer dans le coffre de sa voiture. Il lui reproche d’être parti en métropole sans lui. Libérée de sa prison de tôle après plus de deux heures, la victime, âgée d’une vingtaine d’années, a porté plainte à la gendarmerie.
 
Un lourd passé
 
Lundi à l’aube, les militaires du peloton d’intervention ont épaulé les enquêteurs de la brigade des recherches pour procéder à l’interpellation. 
Dany Dubard est déjà connu de la justice. En début d’année, il avait organisé un défilé armé dans les rues du Port avant de mettre le feu à des palettes en bois. Un dossier qui sera jugé dans le courant de l’année par le tribunal correctionnel de Saint-Denis. Le prévenu était apparu dans une affaire criminelle au début des années 2000 alors qu’il était encore mineur.
 
Des employés non-déclarés
 
Au début du mois, il était ressorti libre du palais de justice, mais sous contrôle judiciaire, contre une caution. Des faits et un passé qui n'ont pas plaidé en faveur du Portois. Ce matin, à l'issue de sa comparution, "Sourire d'Ange" a été mis en examen pour  violences, séquestration, chantage et atteinte au droit à l'image. Son procès aura lieu le 6 mars prochain. Il a été placé en détention provisoire.

Dany Dubard n’a pas fini de rendre des comptes à la justice. Lors de son interpellation au début de l’année, les policiers avaient épluché les livres de comptes de son commerce. Il devrait être poursuivi pour plusieurs infractions, dont du travail dissimulé. 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play