réunion
info locale

Attentat de Copenhague : 1 mort et 3 blessés

terrorisme
Attentat Copenhague
Des membres de la police scientifique interviennent au centre culturel de Copenhague (Danemark), où une fusillade a été perpétrée le 14 février 2015, en marge d'un débat sur la liberté d'expression. © (CLAUS BJORN LARSEN / AFP)
La fusillade survenue lors d'un débat sur la liberté d'expression a fait au moins un mort et trois blessés. Un suspect est recherché par la police.
Une fusillade a fait un mort et trois blessés, samedi 14 février, à Copenhague (Danemark), en marge d'un débat sur la liberté d'expression. Alors que l'ensemble du pays a aussitôt été placé en état d'alerte avancée, francetv info vous résume ce que l'on sait de cet attentat.

Où a eu lieu l'attentat ?
La fusillade est survenue aux abords d'un centre culturel, où était organisé un débat sur l'art, le blasphème et la liberté d'expression. Selon le ministère français des Affaires étrangères, cité par le journal Le Monde, ce débat devait se tenir en hommage au journal satirique Charlie Hebdo, dont la rédaction a été décimée par l'attentat du 7 janvier à Paris.
Qui participait au débat visé ?
Plusieurs dizaines de personnes étaient présentes lorsque les tirs ont retenti. L'ambassadeur de France au Danemark, François Zimeray, le dessinateur suédoisLars Vilks, auteur de plusieurs caricatures de Mahomet, ou encore la leader des Femen, Inna Shevchenko, faisaient partie des personnalités invitées à prendre la parole.
Que s'est-il passé ?
Alors que le débat venait tout juste de débuter, des dizaines de coups de feu ont été tirés, certains témoins évoquant des armes automatiques. "Ils nous ont tiré dessus de l'extérieur. C'était la même intention que [l'attaque contre] Charlie Hebdo sauf qu'ils n'ont pas réussi à entrer", raconte l'ambassadeur français, François Zimeray. 
De nombreux impacts de balles ont été observés sur la façade du bâtiment où se tenait cette réunion. "Des balles sont passées à travers les portes, et tout le monde s'est jeté à terre", témoigne encore François Zimeray. "Les circonstances de la fusillade indiquent qu'il s'agit d'une attaque terroriste", estiment les services de renseignement danois, cités par la télévision publique TV2 sur Twitter.
Combien de personnes ont été touchées ?
Selon un bilan encore provisoire, au moins une personne a été tuée. Il s'agit d'un homme de 40 ans, venu assister au débat, et dont l'identité n'a pas été précisé. Selon la Au moins trois policiers ont également été blessés en tentant de protéger les lieux, mais ne seraient pas grièvement touchés.
Que sait-on de l'auteur de la fusillade ?
Alors que les premières informations diffusées faisaient état de deux assaillants, un seul homme aurait en réalité commis la fusillade. La police a diffusé via les réseaux sociaux un appel à témoins, assorti d'une photo du suspect, où un homme apparaît vêtu d'une doudoune à capuche, d'un bonnet et d'une écharpe.

L'homme, dont l'identité reste inconnue pour l'instant, aurait d'abord réussi à prendre la fuite à bord d'une voiture. Celle-ci a toutefois été retrouvée à moins de deux kilomètres du lieu où est survenue la fusillade, sans occupant à bord.
 
Publicité