Grève à la SRPP : le service minimum, ça veut dire quoi ?

consommation
20140131 SRPP
©HC Elma
Nous vous l'annoncions hier dans le JT de 19 heures : un service minimum a été instauré à la SRPP. Cela veut dire que les livraisons de carburants auront lieu aujourd'hui, mais à un rythme bien moins élevé que d'habitude. Le spectre de la pénurie s'éloigne.
La grève illimitée annoncée hier a provoqué une belle pagaille. Dès l'information connue, les automobilistes se sont rués sur les stations-service pour faire le plein. Cela a provoqué de longues files d'attente et des embouteillages monumentaux à proximité des points de vente.

Dès le début de soirée, les grévistes de la SRPP ont fait une concession en donnant leur accord à un service minimum. En clair, cela veut dire que les camions-citerne pourront livrer les stations-service aujourd'hui mais à un rythme plus lent que d'habitude. Deux heures le matin (entre 9 et 11 heures) et deux heures l'après-midi (entre 14 et 16 heures), les grilles de la SRPP seront ouvertes. 

40 camions au lieu de 80

Au total, sur une journée, 40 camions devraint pouvoir être chargés, au lieu de 80 en temps normal. Cela devrait permettre à la majorité des 148 stations présentes sur l'île de ne pas subir de ruptures de stock, et aux automobilistes de ne pas vivre un cauchemar. 

Dès ce matin, les négociations devraient reprendre à la SRPP entre la direction et les syndicats.