réunion
info locale

Le soutien sans faille de la Fédération française de surf

requins
Jean-Luc Arassus, Président de la Fédération française de surf (FFS)
©D. Poudroux
Pour le président de la FFS, " le surf a encore de l'avenir à La Réunion... "
" Le surf a de l'avenir à la Réunion ", " C'est inconcevable d'arrêter l'activité ", " C'est un atout économique pour l'île " et " il faut trouver des solutions à cette crise requins ". Ces propos de Jean-Luc Arrassus traduisent la volonté de la Fédération Française de Surf.

Pour la FFS, en effet, pas question de baisser les bras et d'abandonner une école réunionnaise qui a formé de vrais champions. Après le décès d'Elio, tué dimanche 12 avril par un requin, la Fédération Française de Surf prend une position très limpide. 

Le Président de la FFS a précipité son arrivée à la Réunion pour être aux côtés de la famille du jeune surfeur, stagiaire au pôle espoir, mais Jean-Luc Arassus a tenu également à rencontrer les acteurs de la crise requin. Son objectif est d'encourager les autorités à prendre des décisions efficaces. Et c'est d'ailleurs le message qu'il est allé délivré ce mardi 14 avril au Préfet, Dominique Sorain, et au Président de Région, Didier Robert. Le président de la fédération de surf réclame notamment  le développement du système préventif des vigies et un "effort de pêche conséquent ".

Lors de son séjour, Jean-Luc Arassus doit aussi rencontrer les représentants de la ligue, les licenciés et, plus globalement, l'ensemble des acteurs de la crise requin. 
Publicité