réunion
info locale

Le Portois, meurtrier présumé d’Ivann, amené devant le juge

faits divers
Véhicule de police devant le tribunal de champ-Fleuri
©Réunion 1ère
Le Portois suspecté du meurtre d’Ivann présenté à un juge d’instruction. A l’issue des 48 heures de garde à vue, le jeune homme de 22 ans a été déféré au tribunal de Saint-Denis où il devrait être mis en examen avant d’être incarcéré.
Le meurtrier présumé n’a eu de cesse de clamer son innocence. Dès la première heure de garde à vue, le Portois s’est dit étranger à ce dossier. Il a affirmé aux policiers qu’il ne connaissait pas la victime.
Pourtant, les inspecteurs de la brigade criminelle et le procureur de la République estiment qu’il est au minimum impliqué dans cette affaire.

Certes, le fusil de chasse qui a servi à ce meurtre n’a pas été retrouvé. Cependant, lors d’une perquisition au domicile du gardé à vue, les policiers ont découvert des cartouches identiques à celles récupérées à proximité du cadavre.

Des cartouches de chevrotine à domicile

Par ailleurs le jeune homme de 22 ans détenait de la chevrotine. Un calibre correspondant parfaitement aux plombs extraits du corps d’Ivann par le médecin légiste.
 
A ces coïncidences pour le moins troublantes, s’ajoutent les témoignages recueillis par les inspecteurs de Malartic. Avenue Rico-Carpaye au Port, où s’est déroulé le drame, plusieurs riverains affirment que les deux hommes se connaissaient. Par ailleurs, l’appartement du suspect est à moins de 10 mètres du parking où le corps sans vie d’Ivann a été retrouvé ce samedi 11 Avril 2015 au petit jour.  

A l’issue de son passage devant le procureur de la République, le meurtrier présumé devrait être mis en examen par un juge d’instruction avant d’être placé en détention provisoire par le juge des libertés et de la détention.
 
  
Publicité