15 téléphones «grand danger » seront distribués aux femmes victimes de violences conjugales

société
20150609 téléphone
©Reunion1ere
La personne victime d’une agression peut déclencher les secours en appuyant sur un bouton d’un téléphone portable doté d’un GPS.
Le téléphone permet d’appeler les secours, qui peuvent facilement localiser l’appel et intervenir très rapidement.
C’est un outil supplémentaire dans la lutte contre les violences faites aux femmes.

A La Réunion 5 dénonciations pour violence intrafamiliale sont enregistrées par la Police ou la Gendarmerie chaque jour.
Pour Bruno Badre, substitut  général à la cour d'appel  de St-Denis "avec 15 téléphones  « grand danger » La Réunion est plutôt bien dotée. On verra avec du recul dans un an si le nombre de téléphones est adapté à la situation ".
Les premiers appareils seront opérationnels dans une dizaine de jours

En images avec Michelle Ozoux et Christian Krans
En interview
  • Genevieve Payet, responsable réseau VIF (Violences Intra Familiales)
  • Bruno Badre, substitut  général cour d'appel  de St-Denis