Air Madagascar en grève : tous les vols de la compagnie sont annulés

transport aérien
Alerte à la bombe à bord d’un avion d'Air Madagascar en direction de La Réunion
©wikimédia
La compagnie nationale aérienne fait face à un nouveau mouvement de contestation parmi ses salariés. Le programme des vols nationaux et internationaux est perturbé depuis lundi. Les négociations entre délégués du personnel et direction se poursuivront, mais la situation est bloquée.
Conséquence de cette grève, Air Madagascar a annulé tous ses vols mercredi après-midi pour une durée indéterminée. L’Etat malgache avait tenté de procéder à une réquisition des employés grévistes pour faire tourner la compagnie, mais les employés ont refusé la réquisition selon la direction de Air Madagascar.
 
Les doléances des grévistes sont nombreuses explique RFI. Ils protestent par exemple contre le non-versement de cotisations à leur caisse de retraite par la société, cotisations prélevées sur leur salaire. Ils réclament aussi le départ de l'actuelle direction qui, selon eux, a fait de mauvais choix stratégiques. L'acquisition récemment de nouveaux avions est, selon le personnel, un nouveau gouffre financier pour la compagnie.
 
Le directeur général d'Air Madagascar, Haja Raelison, défend sa stratégie, pour lui la compagnie est en phase de redressement. Et la grève, selon la direction, n'est pas légale : « Le fait qu’il y avait la procédure disciplinaire à l’encontre de certains personnels en interne qui en quelque sorte a déclenché cette grève que je qualifie d’illicite parce qu’il y a certaines dispositions du Code du travail qui n’ont pas été respectées ».
 
Les quatre meneurs de la grève ont reçu une lettre de licenciement ce lundi 15 juin. Ils continuent cependant de représenter le personnel dans les actuelles négociations. En attendant qu'un accord soit trouvé, la grève continue. Plusieurs vols ont cependant pu être effectués mardi, car des salariés ont été réquisitionnés.