réunion
info locale

Destination inconnue pour Air Madagascar

transport aérien
Air Madagascar
©Wikimédia
Air Madagascar est au bord de la faillite. Les salariés sont en grève depuis la mi-juin 2015. La direction de la compagnie vient de démissionner et un nouveau conseil d’administration vient d’être nommé.
L’avenir d’air Madagascar est incertain. Depuis 5 ans, le transporteur de la Grande-Ile traverse de nombreuses zones de turbulences. Son placement sur la liste noire des compagnies aériennes par l’union Européenne au début de l’année 2015 a eu des conséquences désastreuses pour cette société. Son Airbus A340-300 «Islandais » étant en maintenance, Air Mad ne pouvait plus assurer ses vols vers Paris. Ce manque à gagner aura eu des conséquences désastreuses pour l’avionneur malgache. Début Juin, il n’avait plus de liquidité pour payer ses employés. Face à ce défaut de trésorerie et devant le manque de lisibilité sur l’avenir, les syndicats ont appelé leurs adhérents à débrayer. Cette grève très dure a donné lieu à des affrontements physiques avec les forces de l’ordre.
 
Annulation des réservations pour le festival des baleines
 
Mercredi, devant la gravité de la situation, le ministre des transports avec l’aval du président a nommé un conseil d’administration provisoire. Les nouveaux dirigeants d’Air Madagascar se sont donnés le temps d’intervenir. Ils souhaitent rajeunir la flotte pour relancer l’entreprise et les vols. Un plan de secours doit être élaboré d’ici à la fin du mois d’août.
 
L’urgence est réelle, déjà la moitié des réservations sur les vols prévus pour le festival des baleines à l’île Sainte-Marie ont été annulées. Juillet et Août correspond à la venue des cétacés et donc à la haute saison touristique pour la compagnie aérienne malgache.
Publicité