publicité

Les premières baleines à bosse de la saison 2015 s’installent à Saint-Leu

Des baleines à bosse se sont installées dans la baie de Saint-Leu. La venue des géantes était très attendue. Un ou deux passages avaient été observés, mais cette fois elles semblent vouloir rester.

© IRT
© IRT
  • Par Fabrice Floch
  • Publié le , mis à jour le
L’hiver Austral à La Réunion est marqué par l’arrivée des baleines à bosse. Alors que la préfecture vient de publier sa charte de bonne conduite pour approcher des cétacés, les reines de l’océan Indien viennent de se signaler à Saint-Leu.
 
Cette fois et contrairement au précédent signalement, elles sont visibles de la côte. Leur souffle les a trahies.
Les automobilistes circulant dans l’ouest vont donc devoir redoubler de prudence, la vue des baleines provoque, chez certains conducteurs des réactions inattendues et parfois dangereuses.

Les propriétaires d'embarcations qui ne manqueront pas de se rendre sur les lieux devront aussi être prudents. L'approche des baleines doit se faire en respectant certaines règles. La gendarmerie maritime veille.

En images avec Céline Rolland et Hamada Bourra
 
En interview
  • Jean-Luc Hall, directeur adjoint - Direction de la Mer / Sud Océan Indien
  • Major Jean-François Cordier, commandant de la vedette Verdon, Gendarmerie maritime
CONTROLE BATEAUX SORTIE MER

Charte d’approche des baleines et code de l’environnement

Communiqué de la préfecture de La Réunion

La saison des baleines a commencé, comme le montre la présence de quelques individus le long des côtes de La Réunion. Les baleines suscitent toujours un vif intérêt de la part d’un public qui a parfois tendance à oublier les règles élémentaires d’approche et d’observation inscrites dans la charte d’approche des baleines de 2009. En période de forte affluence, les risques d’accident sont très élevés pour celles et ceux qui ne respectent pas les recommandations de la charte. Le code de l’environnement permet par ailleurs de sanctionner les comportements abusifs, tels la perturbation intentionnelle et le harcèlement des mammifères marins (cf. arrêté ministériel du 1er juillet 2011).
En accord avec le parquet, la direction de la mer Sud-océan Indien reconduit le dispositif mis en place depuis deux ans consistant à embarquer des agents assermentés à bord des navires de transport de passagers. Il sera étendu aux structures bénéficiant du label O²CR (observation certifiée responsable des cétacés à La Réunion). Cette formule permettra d’optimiser la présence sur le plan d’eau des agents de contrôles qui pourront ainsi relever les comportements inadaptés et le cas échéant dresser procès verbal d’infraction.
Les contrevenants seront systématiquement poursuivis.
Les services de contrôle (gendarmerie maritime, gendarmerie nationale, direction de la mer Sud océan Indien, éco-gardes de la réserve naturelle marine de La Réunion, brigade nature océan Indien) restent mobilisés, y compris les week-ends et jours fériés, pour faire respecter la charte d'approche des baleines.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play