publicité

JIOI Réunion 2015

rss

#JIOI : La 9ème édition des Jeux des Iles s’est achevée sous le signe de la fraternité

C’est tous ensemble qu’ont défilé les athlètes des différentes iles participantes lors de la cérémonie de clôture des 9ème Jeux des Iles de l’Océan Indien, à Saint-Paul.

  • Par Lise Hourdel
  • Publié le , mis à jour le
C’est au cours d’une cérémonie de près de deux heures que le drapeau des Jeux des Iles a finalement été remis au représentant du comité olympique des Comores.
Comme un symbole de la fraternité entre les peuples de l’Océan Indien, le Conseil International des Jeux a décidé de ne pas remettre en question la décision d’attribuer l’organisation de la prochaine édition aux Comores. Une réunion aura cependant lieu le 20 octobre pour déterminer si l’archipel est bien en capacité d’accueillir l’évènement. Si cela n’était pas le cas, les Maldives pourrait alors en avoir la responsabilité. Les Maldives qui n’ont encore jamais organisé ce grand rassemblement sportif.

©

Des athlètes désormais unis
 
Un drapeau remis par le président du Comité Olympique et Sportif, Jean-François Beaulieu, après que huit athlètes réunionnais médaillés l’aient décroché. Un moment clé de la cérémonie, comme celui de l’extinction de la flamme olympique, qui a suivi le défilé des athlètes des différentes iles participantes.
Des sportifs rassemblés, cette fois-ci, à la différence de la cérémonie d'ouverture durant laquelle chacune des délégations avaient défilé derrière le drapeau de son pays respectif. Un protocole qui avait, on s’en souvient, été à l’origine d’un incident diplomatique entre les Comores et la France.

©
 
Cet incident, le premier de nombreux couacs, également organisationnels, aura marqué l’histoire des Jeux. En effet, aux dires du président du Comité des Jeux, Thierry Grimaud, il semblerait que les Jeux des Iles subissent à l’avenir quelques changements, notamment sa charte.
Lors de son discours, il a ainsi invité les diplomates à  « résoudre ce qui doit l’être » pour que ces Jeux ne soient désormais plus qu’un moment dédié au sport. Un discours fédérateur dans lequel il a évoqué le plaisir partagé entre les sportifs et l’engouement du public lors de cette 9ème édition. Et a ajouté que « le COJI saura tirer le bilan de l’organisation des Jeux », reconnaissant que « tout n’a pas été parfait » et invitant chacun des sportifs à prendre la parole, les dirigeants à les entendre.
 
Dans l’esprit qui caractérise cet évènement, un concert, de plusieurs artistes de la zone, a terminé cette cérémonie de clôture des Jeux. 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play