publicité

Journées du Patrimoine : les cachots de Saint-Bernard

Ils ont été dégagés de l’épaisse végétation qui les recouvrait à l’occasion des journées européennes du Patrimoine.

© Reunion1ere
© Reunion1ere
  • Par Gilbert Hoair
  • Publié le
La léproserie de Saint-Bernard, construite il y a 160 ans,  fait partie du patrimoine de La Réunion. Après  l'éradication de la lèpre, ses bâtiments étaient devenus  une annexe de Hôpital Félix Guyon de Saint-Denis jusqu’en 1982.
Les cachots sont tombés dans l’oubli depuis bien plus longtemps. Ils servaient à l’origine aux bagnards qui étaient au service de la léproserie et aux condamnés malades de la lèpre.
Ils servaient aussi de lieu de transit pour les prisonniers qui passaient par  La Montagne entre l’Ouest et le Nord de l’île.
 
En images avec Géraldine Blandin, Jean-Claude Toihir et Hamada Boura
En interview :
  • Laurent Hoarau, historien
  • Pascale  Moignoux romancière historique - Petite nièce du père Rimbault
Patrimoine : la léproserie de Saint-Bernard

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play