Les représentants de Solidaires Finances Publiques manifestent devant leur direction

social
Représentants de Solidaires des finances publiques
©Réunion 1ère (Jean-Régis Ramsamy)
Les représentants de Solidaires Finances publiques occupent les lieux devant le siège de leur administration
Pas question d'accepter la moindre suppression de poste à La réunion... au contraire ! Les représentants de Solidaires finances publiques manifestent leur inquiétude ce vendredi matin face à la menace de suppression de 2400 emplois dans leur administration. Ils craignent que ce plan d'économie au niveau national n'ait des répercussions sur le département alors qu'ils ne cessent de dénoncer depuis des années le manque de moyens et les insuffisances en personnel.

Afin de rencontrer la direction des Finances publiques et lui remettre une motion, les syndicalistes ont donc décider d'occuper les lieux. Ils sont se sont installés ce vendredi 25 septembre devant le siège des Finances publiques à Champ-Fleuri. Selon Eric Métro, secrétaire départemental du syndicat Solidaires, il faudrait créer une cinquantaine d'emploi aux Finances pour faire face aux obligations de travail. Seulement 4 postes ont été créés en septembre 2015. Les syndicalistes n'entendent pas relâcher la pression.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live