Un B2M renforcera les moyens navals de La Réunion dès février 2017

défense
B2M marine nationale
Le 3ème B2M sera finalement basé à La Réunion ©Piriou
En construction à Concarneau, un bâtiment multi-missions (B2M) sera affecté à La Réunion dès février 2017. Il devait être livré initialement aux Antilles.
Le troisième bâtiment multi-missions que va recevoir la Marine Nationale sera finalement affecté à La Réunion. Initialement, le Champlain, un B2M devait rejoindre les Antilles mais son affectation a changé afin d'éviter une "rupture capacitaire" dans le sud de l'océan indien.

Dans la région, les moyens de la flotte française sont en effet réduits depuis le retrait de service du patrouilleur Albatros et le seront davantage, en 2017, avec le départ programmé du bâtiment de transport léger La Grandière.
Albatros
L'Albatros à son départ de La Réunion en mai dernier ©Patrick Sorby
La Grandière
Le La Grandière ©Marine nationale

Dans la loi de programmation militaire, révisée, un quatrième bâtiment avait finalement été prévu mais la date de livraison de cette quatrième unité est incertaine. La Marine nationale a donc préféré réaffecter le troisième B2M à La Réunion où il devrait arriver en février 2017.

Fiche technique du B2M
Caractéristiques principales
Longueur HT : 65m
Largeur : 14m
Tirant d'eau : 4,20m
Tonnage : 1500 tonnes (2 300t en charge)
Coque / Superstruct. : Acier / Alu
Equipage : 20 personnes
Capacité d'emport supplémentaire : 20 personnes
Vitesse : 15 noeuds maxi.
Autonomie : 30 jours

Installations spéciales
1 grue 12t @ 14m ou 10t @ 17m
Remorquage : jusqu'à 30 tonnes
Les Outre-mer en continu
Accéder au live