réunion
info locale

Assises : Jean-Michel Rousseau, condamné à 20 ans de réclusion criminelle

justice
Balance de la justice
©D.R
Jean-Michel Rousseau, 46 ans, vient d’être condamné à 20 ans de réclusion criminelle pour l’assassinat de Jonathan Tamerlo, 32 ans. C’était le 1er Février 2014 peu avant minuit à proximité du bar de la marine.
Jean-Michel Rousseau, a toujours nié avoir prémédité son crime. Pourtant l’accusé, âgé de 46 ans,  comparaissait bien, pour l’assassinat de Jonathan Tamerlo de 12 ans son cadet.  Le 1er Février 2014, un peu avant minuit, le prévenu croise une fois de plus sa future victime. Comme lors des autres face à face, Tamerlo se moque de Rousseau. Une fois de plus, une fois de trop !
L’accusé est armé d’un couteau et n’hésite pas un seul instant. Il frappe son vis-à-vis, le touchant mortellement.

La réclusion criminelle à perpétuité
 
Au cours de l’enquête, les gendarmes découvrent que Jean-Michel Rousseau avait prévu de passer à l’acte. Il avait confié à des proches, croisés dans la journée, qu’il devait régler un problème.
A la barre, comme face au juge d’instruction, l’accusé a eu beaucoup de mal à expliquer le sens de cette phrase.
Jean-Michel Rousseau, déjà condamné pour exhibition (Ndlr : condamnation au cœur des moqueries), encourait la réclusion criminelle à perpétuité. Il a été condamné à 20 ans de réclusion criminelle.
Publicité