Terres australes : le Cap Kersaint, palangrier spécialisé dans la pêche de la légine, arrive

pêche
Cap Kersaint
©Piriou
L’armement Cap Bourbon modernise sa flotte. Le Cap Kersaint, palangrier taillé pour la pêche de la légine dans le sud de l’océan Indien, sera bientôt à La Réunion. Doté d’une propulsion hybride ce nouveau bateau a été construit par les chantiers Piriou au Vietnam. 
Impressionnant ! Le Kersaint, dernier palangrier de Cap Bourbon, mesure 59,45 mètres de long et 12,80 mètres de large. Taillé pour affronter l’océan glacé des Terres Australes et Antarctique Française (TAAF), il est destiné à la pêche de la légine.
Doté de moteurs diesels et de propulseurs électriques azimutaux, il sera très souple d’utilisation et facile à manœuvrer.
 
Le Kersaint se distingue des autres palangrier par la récupération de la ligne grâce au système « moonpool ». Cette innovation, comprend une rampe située à l’arrière du bâtiment. Dissimulée à la vue des oiseaux, elle devrait éviter la prédation des poissons pêchés.
Ces innovations ont été réalisées grâce aux retours d’expérience des capitaines de pêche sur les palangriers réunionnais, tous construits par le chantier Piriou de Nha Be, près d’Ho Chi Minh.
 
Plus grand et plus économe
 
Moderne et spacieux, il devrait accroître le confort et la sécurité de l’équipage. Les nouveaux moteurs, les propulseurs électriques, comme le système de récupération de la palangre devraient augmenter la rentabilité du navire.
 
Le Kersaint est le premier des futurs palangriers qui composeront la flotte de pêche à la légine dans les ZEE (Zones Economiques Exclusives) des TAAF

Le poste de commandement 
Poste de commandement du Kersaint
©Piriou
Le système moonpool pour la sécurité des hommes et de la nature

Www.ccamlr.org f...Es F-imaf-02 Report by Réunion 1ère Web