publicité

Le port de La Pointe-des-Galets carrefour de l’océan Indien pour la CMA-CGM

Le port de La Pointe-des-Galets est officiellement le hub (Ndlr : plaque tournante) de la CMA-CGM pour l’océan Indien. En clair, l’activité sur le port va être, quasiment, multipliée par deux d’ici à la fin de l’année. 

© Port Reunion
© Port Reunion
  • Par Fabrice Floch
  • Publié le
En 2014 la compagnie de transport maritime CMA-CGM, l’un des leaders mondiaux dans le domaine, signe un accord avec François Hollande, président de la République, pour faire du port de La Pointe-des-Galets son hub dans l’océan Indien rappel le site meretmarine. En, 2016, à l’occasion de l’inauguration de ses nouveaux locaux CMA-CGM concrétise sa promesse. L’entreprise d’aconage transforme sa plateforme réunionnaise base de stockage et de transfert pour les pays de la zone. De fait, ce ne sont plus 3 escales, mais 5 escales qui auront lieu chaque semaine au port de La Pointe-des-Galets pour la CMA-CGM.
 
Des emplois en perspective
 
Cette augmentation des rotations va entrainer un regain d’activité. La Réunion devient la zone d’aiguillage des conteneurs destinés à l’océan Indien. Il est encore trop tôt pour connaître l’incidence sur les besoins en main d’œuvre…
La CMA-CGM a des antennes dans tous les ports du monde. Dans la zone, elle travaille à Maurice, Madagascar et l’Afrique du Sud. Désormais, une partie des marchandises qui leurs sont destinées transiteront par La Réunion. Cette nouvelle charge de travail entraine également des responsabilités.

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play