publicité

Saint-Gilles : 50 résidents de deux foyers victimes d’une intoxication alimentaire

50 résidents de la maison de retraite Henri-Lafay et de l’institut pédagogique James-Marange à Mont-Roquefeuil victimes d’une intoxication alimentaire. Quatre malades ont dû être hospitalisés à Saint-Paul.

© Réunion 1ère
© Réunion 1ère
  • Par Fabrice Floch
  • Publié le , mis à jour le
L’Agence Régionale de Santé (ARS) a lancé une enquête pour déterminer avec précision d’où provient l’intoxication alimentaire qui a touché 50 résidents des foyers Henri-Lafay et James Marange à Mont-Roquefeuil dans les hauts de Saint-Gilles. Jeudi 18 Février 2016 14 heures, une dizaine de personnes de ces deux établissements se plaignent en même temps de maux de ventre.
Après la douleur, les victimes sont prises de vomissements et de diarrhées aigües.
Au fil des minutes, la liste des malades s’allonge.
Sans hésiter, les responsables décident d’appeler les sapeurs-pompiers et les médecins des urgences de l’hôpital Gabriel-Martin.
 
Un même fournisseur pour les deux foyers
 
Pendant plusieurs heures, les secouristes vont se relayer pour soulager les malades. Quatre personnes très déshydratées ont été transportées à l’hôpital de Saint-Paul.
A 20 heures jeudi soir, les nouvelles étaient rassurantes.
Les personnes âgées de la maison de retraite Henri-Lafay et les enfants de l’institut pédagogique thérapeutique et éducatif James-Marange allaient beaucoup mieux. L’état, des quatre pensionnaires hospitalisés, était stable.
Reste à connaître la source de cette intoxication alimentaire. L’ARS a demandé des analyses des plats servis dans ces établissements voisins et dont les plats proviennent du même fournisseur.
Le reportage de Thierry Chenayer 
PAD SUITE INTOXICATION TChe_Mix


Sur le même thème

  • santé

    Cancers de la peau : 5 fois plus de cas en 10 ans

    C’est la semaine de prévention et de dépistage des cancers de la peau. L’occasion de rappeler l’importance d’un suivi dermatologique régulier. À La Réunion, le nombre de cas de cancers de la peau a été multiplié par 5 en dix ans.

     

  • santé

    Dengue : 1 217 cas confirmés entre le 29 avril et le 5 mai

    1 217 cas confirmés du 29 avril au 5 mai contre 1 322 la semaine précédente, les chiffres semblent légèrement diminuer. L'épidémie de dengue reste forte et concerne toujours l'ensemble de l'île. Si le Sud reste un foyer persistant, le nombre de contaminations dans l'Ouest et le Nord est en hausse.

  • santé

    Rougeole : deux médecins contaminés par le virus au CHU de Bellepierre

    C’est une information révélée par Imaz Press Réunion. Deux médecins du CHU de Bellepierre ont été contaminés par des patients porteurs de la rougeole. Les médecins pourraient-ils à leur tour avoir transmis le virus à d’autres malades ? Les autorités sanitaires sont aujourd’hui en alerte.
     

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play