publicité

Assises : Anésie Derose, 36 ans ; jugée mercredi, pour le meurtre son concubin

Mercredi 24 Février 2016, soit un peu moins de trois ans après les faits Anésie Derose, 36 ans, mère de quatre enfants, sera jugée pour le meurtre de son compagnon. Le soir du 19 Juin 2013 dans une station-service de Sainte-Marie, elle avait tué Patrick Kichenin-Moutalou de 7 coups de couteau. 

© Réunion 1ère
© Réunion 1ère
  • Par Fabrice Floch
  • Publié le , mis à jour le
L’accusée affirme depuis le début de cette affaire qu’elle voulait simplement se défendre. Qu’elle a utilisé un couteau abandonné sur le siège arrière de la voiture de la victime pour se protéger. Selon Anésie Derose, les amants avaient passé une partie de la soirée à boire. Vers 22h30, ils prennent la voiture pour acheter des cigarettes dans la station-service où avait travaillé la future victime. Là, pour une raison inconnue, une violente dispute éclate. Kichenin frappe sa compagne…
 
Un homme calme et discret

Cette présentation des faits, favorable à l’accusée, a été mise à mal par les investigations des gendarmes et les auditions du juge d’instruction.
Selon, les collègues et la famille de Patrick  Kichenin-Moutalou, un homme frêle, timide, réservé, employé pendant 10 ans de la station-service a changé au contact de sa compagne. Lui qui était assidu à son travail, s’est mis à boire. De retard en absence, il a fini par être licencié.
La famille et les amis de Patrick Kichenin-Moutalou affirment également qu’ils avaient déjà entendu Anésie Derose menacer de mort son amant…
 
7 coups de couteau
 
Le médecin légiste avait comptabilisé, lors de son autopsie, 7 coups de couteau au niveau du thorax. Les vidéos enregistrées par les caméras de surveillance de la station-service de Sainte-Marie, le 19 Juin 2013 au soir, ne plaident pas en faveur de l’accusée. Elles montrent une femme « battue », sortant de la voiture puis, revenant à plusieurs reprise vers le véhicule de son "bourreau". Finalement sur ces images, le pauvre homme blessé s’extrait difficilement de l'habitacle pour tenté de fuir.
Un drame de plus, jugé par les assises de La Réunion, qui s’est noué sur fond d’alcool.
 
Anésie Derose encourt 30 ans de réclusion criminelle. de

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play