3 ans avec sursis contre la fonctionnaire pour avoir vendu des permis de conduire

Comme très souvent, quand un dossier est jugé longtemps après les faits, les peines prononcées sont nettement plus faibles que celles requises. Cette fois encore, les prévenus échappent à des peines de prison ferme, l'affaire remontant à la période 2007, 2012. Comme l'a signalée, l'avocate de Josie Carron, ex-fonctionnaire de la sous-préfecture de Saint-Benoît qui vendait les permis de conduire, ces condamnations n'ont pas vraiment de sens, 10 ans après le début des faits. Finalement, la fonctionnaire, aujourd'hui à la retraite, a été condamnée à 3 ans de prison avec sursis et 5 000 euros d'amende. Son complice, la même somme et 18 mois de prison avec sursis. Des montants très éloignés des 100 000 euros, minimum, que ce trafic aurait rapporté.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live