Aéroport Roland-Garros : avec 67 millions d'euros de l'Europe, les travaux continuent

transports
Aéroport Roland Garros Gillot 290620
©Serge Marizy
Bonne nouvelle pour l'aéroport Roland-Garros : Il va toucher 67 millions de fonds du FEDER (Fond Européen de Développement Régional). La région avait validé la demande subvention en juin. Elle est officiellement accordée.

En pleine crise Covid, alors que la fréquentation aérienne reste ralentie de 50 % par rapport à 2019, une bonne nouvelle se confirme pour l'aéroport Roland-Garros. 67 millions d'euros lui seront versés du FEDER. La région a validé la subvention en juin.


Des travaux conséquents

Ces fonds vont permettre de financer 60 % des travaux de la nouvelle aérogare : le budget total étant de 113 millions d’euros. Pour rappel, l’aéroport de Gillot accusait l’an dernier un déficit de 7 millions d’euros.

Cette subvention, pour bienvenue qu’elle soit, faisait peu de doute. Une partie des travaux est d’ailleurs déjà réalisés. Les visiteurs le constatent et profitent du nouvel intérieur ou du parking agrandi. Les panneaux photovoltaïques qui viennent d’installés entreront bientôt en service.

Cette subvention est bienvenue. Elle va permettre de payer des travaux déjà réalisés. Notamment l'aménagement de la mezzanine et transfert des ateliers mécaniques, de même que l’installation de panneaux photovoltaïques. Ces fonds permettront aussi d’en faire de nouveaux, comme la nouvelle aérogare et son nouveau système de tri des bagages.

La commissaire européenne Elisa Ferreira l'a annoncé sur Twitter :


Avec tout de même une petite contrainte : les travaux subventionnés par le FEDER doivent être achevés au plus tard fin 2023.

Pour Christian Fouyer, Directeur Administratif et Financier de l'aéroport Roland-Garros :
 

C’est une très bonne nouvelle pour  l’aéroport Rolland Garros puisque nous allons pouvoir commencer les travaux de la nouvelle aérogare dès le mois de septembre [...] Le fait d’obtenir cette subvention a permis à notre conseil de surveillance de valider la poursuite des travaux ce qui n’aurait pas été fait, dans ces circonstances de crises, si la subvention n’avait pas été accordée.

Christian Fouyer, Directeur Administratif et Financier de l'aéroport Roland-Garros