A la médiathèque de Sainte-Marie, le pass sanitaire fait craindre une baisse de la fréquentation

coronavirus
A la médiathèque de Sainte-Marie, le pass sanitaire fait craindre une baisse de la fréquentation
A la médiathèque de Sainte-Marie, le pass sanitaire fait craindre une baisse de la fréquentation. ©Michelle Bertil
A partir de ce lundi 26 juillet, le pass sanitaire est mis en place à la médiathèque de Sainte-Marie. Il fait craindre une baisse de la fréquentation déjà en berne depuis le début de l’épidémie de Covid-19.

Le pass sanitaire est désormais obligatoire dans les lieux de loisirs et de culture. A Sainte-Marie, la médiathèque le met en place ce lundi 26 juillet, dès 13 heures. Le personnel se prépare à accueillir le public dans les meilleures conditions.

Pass sanitaire obligatoire

Ce matin, les équipes de la médiathèque ont effectué les derniers essais. Elles seront équipées d’un téléphone de la mairie connecté au site « Tous Anti Covid » pour pouvoir vérifier la validité des justificatifs du pass sanitaire.

"Les personnes peuvent aussi venir avec une version papier de leur certificat et une pièce d’identité", explique Chimène Bon, directrice de la médiathèque. Le pass sanitaire est un test Covid négatif, une attestation de vaccination ou un certificat de rétablissement.

Regardez le reportage de Réunion La 1ère :

A Sainte-Marie, la médiathèque met en place le pass sanitaire. Reportage

 

Une fréquentation déjà en berne

En temps normal, la médiathèque accueille jusqu’à 500 personnes. Suite à la crise covid et l’application de la jauge, la capacité est limitée à 150 personnes. Désormais, la directrice de la médiathèque craint encore une baisse de la fréquentation. "Surtout au niveau des jeunes", précise-t-elle. "Les moins de 12 ans doivent être accompagnés de leurs parents, et en discutant avec eux, je constate que beaucoup sont anti-vaccins, ce qui pénalisera surement leurs enfants", poursuit Chimène Bon.

Former les agents

La semaine dernière, le pass sanitaire avait été étendu aux "lieux de loisirs et de culture" rassemblant plus de 50 personnes, sauf pour les 12-17 ans, exemptés de pass sanitaire jusqu'au 30 septembre.

"Dans l’attente des annonces du préfet, nous avons déjà formé les agents de la médiathèque à accueillir le public dans les meilleures conditions, explique Nadia Wu-Tiu-Yen, adjointe à la commune de Sainte-Marie. Tout est aménagé pour ralentir la propagation du virus".

Sur la commune de Sainte-Marie, le pass sanitaire devrait être obligatoire dans une vingtaine de lieux, dont l’aéroport.

La nuit dernière, le Parlement a adopté définitivement le projet de loi qui prévoit l'extension du pass sanitaire et l'obligation vaccinale pour les soignants. En août, ce pass sera donc étendu aux cafés, restaurants, foires et salons professionnels, ainsi qu'aux avions, trains, cars longs trajets et aux établissements médicaux sauf urgence. Il sera étendu aux centres commerciaux sur décision des préfets.