Aéroport Roland Garros : des tests antigéniques proposés à l’arrivée des vols de Mayotte

coronavirus
Hall de l'aéroport Roland Garros à Saint-Denis 311020
©Géraldine Blandin
L’aéroport Roland Garros renforce son dispositif sanitaire en proposant des tests antigéniques aux voyageurs arrivant de Mayotte, ces derniers n’étant plus tenus de présenter un test PCR négatif à l’embarquement pour La Réunion, contrairement aux voyageurs partant de métropole
A l'aéroport Roland-Garros, le dispositif sanitaire évolue en fonction de la situation et de la réglementation s'appliquant au transport aérien. 

C'est ainsi qu'un test antigénique Covid-19 (TDR-Test Diagnostic Rapide) est désormais proposé à l’aéroport de La Réunion Roland Garros aux passagers en provenance de Mayotte. Ces derniers ne sont en effet plus tenus de présenter un test PCR négatif à l’embarquement pour La Réunion, contrairement aux voyageurspartant de métropole.

La procédure est mise en place depuis le dimanche 22 novembre 2020. A bord des avions en provenance de Mayotte, avant l’atterrissage à La Réunion, une annonce sonore informe les passagers de la possibilité de ce dépistage.
 

Suivi des passagers testés positifs

A leur arrivée dans l’aérogare, ceux qui le souhaitent sont dirigés vers un espace dédié où ils sont accueillis par des personnels du SDIS, qui effectuent le test antigénique : un prélèvement nasal, aussitôt mis au contact d’un réactif.

Le résultat du test leur est annoncé par le médecin du SDIS dans un délai de 20 minutes suivant le prélèvement. En cas de résultat positif à la Covid-19, le passager est invité à rejoindre son lieu de destination à La Réunion, dans le respect de toutes les consignes sanitaires. Il est ensuite contacté par l’Agence Régionale de Santé.
 

Une infirmerie dans le hall de l'aéroport


La Société Aéroportuaire a d’autre part recruté deux infirmiers, qui ont pris leurs fonctions le 18 novembre. Formés aux protocoles de soins d’urgence et dotés du matériel correspondant, ils viennent en renfort du Service de Sécurité Incendie et d'Assistance à Personnes (SSIAP) de l’aéroport.

Les infirmiers peuvent réaliser des consultations médicales de premier recours, en lien avec un médecin du SDIS, assurer les premiers soins et secours d’urgence. Ils sont plus particulièrement postés aux heures d’arrivée des vols et peuvent participer au contrôle sanitaire aux Frontières dans le cadre des urgences sanitaires.

Une infirmerie, pouvant accueillir aussi bien les passagers que leurs accompagnants ou les personnels aéroportuaires a été aménagée dans le hall public. Les infirmiers peuvent également intervenir sur l’ensemble de la plate-forme aéroportuaire.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live