réunion
info locale

Affrontements, barrages, incendies : une nouvelle nuit de violences à La Réunion

violence
Feu sur la 4 voies de Saint-Paul
La quatre-voies de Saint-Paul : feu de paille, bois, pneus qui flambent. ©Annabelle Boyer
Une nouvelle nuit de violences urbaines à La Réunion. Des affrontements entre forces de l’ordre et jeunes ont éclaté partout dans l'île. Quatre gendarmes ont été blessés à St-Paul. Une concession automobile est en feu au Port. Des axes routiers sont bloqués par des barrages et des violences. 
A la tombée de la nuit, la tension est montée d’un cran à La Réunion. Les quelques barrages de la journée tenus par des "gilets jaunes" ont laissé la place à une toute autre atmosphère. Des jeunes ont tenu de nombreux points de blocages dans l’île.
 

Une concession automobile en feu au Port 

Des affrontements ont éclaté avec les forces de l’ordre dans plusieurs communes. Plusieurs véhicules de gendarmerie et du matériel ont été endommagés. Après 22h, un incendie s'est déclaré à la concession automobile Peugeot au Port. Des véhicules sont en feu.  
  
Feu dans une concession automobile au Port
Un incendie ravage le concessionnaire Peugeot au Port. ©Stéphane Pessin
 

Saint-Denis sous tension

Des échauffourées sont en cours, à 22h30, à Saint-Denis dans les quartiers du Chaudron, Vauban et celui des Camélias. La nuit dernière, ces mêmes lieux avaient déjà été le théâtre de violences. Jeunes et forces de l’ordre se font face depuis plusieurs heures maintenant. L’hélicoptère de la gendarmerie a survolé la ville une bonne partie de la soirée. 

Un important incendie est en cours au Chaudron, au croisement de la route du Moufia. 
 

La route des Tamarins bloquée dans l’Ouest

Dans l’Ouest, les jeunes ont bloqué la quatre voies au niveau de l’échangeur de Bellemène à Saint-Paul. Des poubelles, de la paille, du bois ou encore des pneus ont servi à mettre le feu. Un incendie a bloqué les automobilistes pendant plusieurs heures. Des bouteilles cassées et des pierres se trouvaient aussi sur la chaussée. Des individus tenant le barrage étaient cagoulés. Pris au piège sur la route des Tamarins, les automobilistes ne pouvaient qu’attendre.
 
Bouchon de Saint-Paul
Bouchon de Saint-Paul ©Thierry Techer


Quatre gendarmes blessés

Vers 21h, les forces de l’ordre sont intervenues pour lever le barrage. Quatre gendarmes ont été blessés lors de cette intervention à Saint-Paul pour débloquer la route. La situation serait actuellement tendue dans le centre-ville de Saint-Paul.

Au Port, des affrontements ont également lieu entre jeunes et forces de l’ordre. Un commerce du centre-ville a été pris pour cible.
 
Macdo caillaissé au Port
Mac Donald caillassé au Port ©Capture écran
 

Demi-tour sur la quatre-voies dans l’Est

Face à face tendu également dans l’Est, à Saint-Benoît. Des jeunes ont mis le feu à des poubelles et des branches d’arbre sur le pont de la rivière des Marsouins.
 
Feu à Saint-Benoit
Feu à Saint-Benoit ©Laura Philippon

A Sainte-Marie, dans le quartier de la Convenance, les policiers ont fait usage de gaz lacrymogènes pour tenter de disperser les jeunes qui voulaient en découdre. La circulation était totalement impossible dans le secteur.

Dans l’Est toujours, cette scène impressionnante sur la quatre voies au niveau de la Convenance en direction de Saint-Denis. Les voitures ont dû faire demi-tour et rouler à contre-sens pour quitter la route. Un peu plus haut sur la chaussée, des jeunes lançaient des galets sur les véhicules.
  

Dans le sud

A Saint-Joseph, des échauffourées ont lieu dans le secteur de Bazar-Royal. Des dégradations sont également signalées dans le centre-ville.

Des violences sont aussi signalées au Tampon, à Saint-Louis et à Saint-Pierre, vers la ligne des Bambous et la Ravine des Cabris.
 
Publicité