réunion
info locale

Air Madagascar condamné à verser 21 millions de $ à Air France

transports
Airbus A-340-200 Air Madagascar
Air Madagascar loue depuis 2012, deux Airbus A-340-200 à Air France, deux avions qui sont au cœur d'un bras de fer juridique devant le tribunal de commerce de Paris. ©Wikipédia
La compagnie aérienne malgache vient d’être condamnée à verser 21 millions de $ pour la remise en état des deux Airbus A-340-200 qu’elle loue à l’avionneur français depuis 2012. Ce jugement a été rendu le jeudi 17 octobre 2019 par le tribunal de commerce de Paris.
C’est un vrai coup dur pour Air Madagascar. Le tribunal de commerce de Paris vient de condamner la compagnie aérienne de la Grande île à s’acquitter des frais de remise en état des deux Airbus A-340-200 qu’elle loue depuis 7 ans à Air France. 

Lors de la signature du contrat, il était stipulé dans l’annexe H, précise L’Express de Madagascar, que la compagnie malgache devrait verser 21 millions de $ pour assurer la remise en état des aéronefs au terme de cette location. Un montant contesté par Air Madagascar qui compte utiliser tous les recours encore disponibles pour obtenir gain de cause.
 

Le directeur d'Air Mad compte déposer des recours 


Pour sa défense, le directeur général explique : "La clause en question n’a pas lieu d’être dans la mesure où l’accord parlait de vente et non de location", et de poursuivre : "le coût d’exploitation élevé de ces dernier (A-340-200), nous a poussé à nous renseigner pour l’acquisition d’Airbus A-330 qui nous auraient permis d’économiser 6 millions de dollars par an". 

Ce projet a été abandonné précise le patron de la compagnie : "des négociations avaient été ouvertes avec Air France pour acquérir les A-340-200 dans le but de les revendre pour renouveler notre flotte avec des avions plus rentables, mais ce différend à mis fin à nos souhaits".
Publicité