Allègement des mesures à La Réunion : le couvre-feu recule à 23h, les déplacements ne sont plus limités à 10km le week-end

coronavirus
Jacques Billant, préfet de La Réunion.
"Au regard de la situation, je vais demander au gouvernement de me confier des pouvoirs accrus" a déclaré Jacques Billant en précisant qu'il envisage de "remettre en place le couvre-feu". ©Imaz Press
Le préfet de La Réunion, Jacques Billant, annonce un allègement des mesures de restrictions dans la lutte contre le covid, ce mercredi 15 septembre. Le couvre-feu recule à 23h tous les jours, le confinement partiel est terminé, les déplacements ne sont plus limités à 10km le week-end, dès ce samedi.

Un nouveau souffle de liberté pour le département, dès samedi. Alors que la situation sanitaire s’améliore et que tous les indicateurs sont à la baisse, le préfet de La Réunion, Jacques Billant, annonce, ce mercredi 15 septembre, un allègement des mesures de restrictions.

Couvre-feu reculé à 23 heures et fin des 10 km le week-end

Le couvre-feu recule à 23 heures tous les jours de la semaine. Le confinement partiel mis en place le week-end est levé. Les déplacements seront donc désormais possibles sans la limitation des dix kilomètres.

Ces mesures s’appliquent dès samedi matin, et sont en vigueur jusqu'au 3 octobre inclus. Pour le moment, les autorités excluent encore un retour à la normale et une levée totale des restrictions. Ces décisions ont été prises par le préfet suite à sa rencontre hebdomadaire avec les maires de l’île, et face à l’amélioration de la situation sanitaire.

Pour rappel, les déplacements entre 23h et 5h sont autorisés que sur motifs impérieux et sur présentation d'une pièce d'identité et d'un justificatif de déplacement disponible sur le site internet de la préfecture.

 

Pas de rassemblement de plus de 6 personnes

Toutefois, le préfet a décidé de maintenir l’interdiction des rassemblements de plus de six personnes sur la voie publique. L’objectif est de maintenir un cadre pour les regroupements familiaux et festifs, notamment le week-end. 

"Les regroupements festifs sont à l’origine de nombreux clusters et continuent d’être limités et strictement encadrés, annonce aussi la préfecture. Les prestations de traiteur, location sono, location de matériels d’évènementiel restent interdites dans la sphère privée. Les salles de type salle des fêtes ou salles à usages multiples, les hôtels et les restaurants sont soumis au Passe sanitaire. La pratique de la danse y reste toujours interdite".

Pique-niques interdits

Les pique-niques restent également interdits dans l’espace public et dans tous les espaces naturels : plages, arrières plages, rivières, kiosques… La consommation de boissons alcoolisées est interdite sur la voie publique et dans les lieux accessibles au public. 

Le port du masque reste obligatoire dans l’espace public et dans les établissements recevant du public de plein air, ainsi que dans les lieux clos tels que le lieu de travail, les commerces, les transports et dans tout lieu de rassemblement couvert, y compris ceux soumis au Passe sanitaire. Cette obligation s’applique pour toutes les personnes dès l’âge de 11 ans.

Enfin, les jauges sont aussi maintenues dans les commerces et sur les marchés. En entreprise, la recommandation de trois jours télé-travaillés par semaine est maintenue. Les réunions en visio-conférence doivent être privilégiées. Les moments de convivialité restent interdits.

Une situation sanitaire qui s’améliore

Selon les derniers chiffres publiés, hier, mardi 14 septembre, par la préfecture de La Réunion, tous les indicateurs sont à la baisse. La situation sanitaire s’améliore pour la cinquième semaine consécutive. Le taux d’incidence est descendu à 116 pour 100 000 habitants. Le taux de positivité est aussi en diminution à 2,4%, le nombre de clusters actifs stable et la pression sur les hospitalisations est en légère diminution. Du 4 au 10 septembre, La Réunion a enregistré quatre nouveaux décès et 992 nouveaux cas de covid. Les dernières données de Santé Publique France en date du 11 septembre font même état d’un taux d’incidence à 99 et d’un taux de positivité à 2,1%.

Depuis le 31 juillet, l’île était soumise au régime du couvre-feu de 5h à 21h la semaine et de 5h à 19h le week-end. Le confinement partiel mis en place au 31 juillet limitait aussi les déplacements le week-end dans un rayon de dix kilomètres autour du domicile. Ces mesures auront donc permis de freiner la circulation du coronavirus dans l’île.

"Poursuivre les efforts et la vaccination"

"Les mesures mises en œuvre depuis le 31 juillet et parfaitement suivies par les Réunionnaises et les Réunionnais ont permis de freiner considérablement la circulation épidémique sur le territoire, salue le préfet de La Réunion, dans ce communiqué. L’effort collectif d’engagement dans le schéma vaccinal et dans le bon respect des mesures de freinage a porté ses fruits".

Il ajoute toutefois qu'on "ne peut cependant pas à ce stade écarter tout risque de reprise épidémique qui nous conduirait à remettre en place de nouvelles restrictions". "C’est pourquoi l’augmentation de la couverture vaccinale et le strict respect des mesures barrières (distanciation, port du masque, limitation des interactions…) restent plus que jamais d’actualité pour ne pas perdre les acquis des efforts consentis depuis maintenant sept semaines et aussi pour poursuivre la levée des mesures de freinage".