réunion
info locale

Anabolisants: 18 mois de prison avec sursis pour un Saint-Joséphois fou de musculation

dopage saint-pierre
Anabolisants
Des anabolisants et des médicaments qui donnent de gros muscles! C’est ce qu’un jeune Saint-Joséphois avait ramené illégalement de Thaïlande à plusieurs reprises. Le tribunal correctionnel de Saint-Pierre l'a condamné à 18 mois de prison avec sursis et 20 000 euros d’amende.
 
Dans ce milieu-là, personne n’en parle mais tout le monde en consomme ! Florian Payet explique qu’il avait investi dans une salle de sport à Saint-Joseph, qu’il pratiquait la musculation à l’époque et qu’il visait des performances au niveau national.. Et ça, selon lui , ça nécessitait de consommer des produits dopants…

Un expert en dopage a estimé à 59 000 euros les quantités de produits qu’il a importés illégalement. La présidente du tribunal a rappelé que ces produits étaient dangereux : on est un peu préservés à la réunion selon elle mais ça fait des ravages et il y a même eu des décès…

La procureure aussi a enfoncé le clou: " Ce sont des faits qu’on ne peut pas banaliser !" Elle avait donc requis 59 000 euros d’amende.
L’avocat de Florian Payet a lui estimé non sans humour qu’on gonflait cette affaire ! "Il n’y a pas de trafic a rappelé maitre Fréderic Hoarau, et il y a une vaste hypocrisie de la part de l’état qui autorise d’autres produits tout aussi dangereux comme le tabac sur lesquels il se fait de l’argent !"

Un procès qui permet malgré tout de rappeler que de gros biscotos à tout prix, ça peut s’avérer dangereux, pour le foie, les reins, le cœur et que ça peut aussi entraîner la stérilité chez les hommes…

Au final, Florian Payet a été condamné à 18 mois de prison avec sursis, 20 000 euros d’amende. Il a pu en revanche récupérer son passeport et son contrôle judiciaire a été levé.


 
Publicité