publicité

Anderson, 34 ans, malade du diabète depuis l’enfance [PORTRAIT]

A 34 ans, Anderson Romily vit avec le diabète depuis l’âge de 9 ans. Depuis que sa maladie a été diagnostiquée, le jeune homme a appris à vivre avec, avec le soutient de sa famille à Saint-Benoît. Portrait.

A 34 ans, Anderson Romily vit avec le diabète depuis l’âge de 9 ans. © Réunion La 1ère
© Réunion La 1ère A 34 ans, Anderson Romily vit avec le diabète depuis l’âge de 9 ans.
  • LP / Rahabia Issa
  • Publié le
A 34 ans, Anderson Romily parle du diabète comme d’un adversaire redoutable et difficile à maîtriser. Diagnostiqué à l’âge de 9 ans, il vit aujourd’hui avec un diabète de type 1. "Je ne vais pas me laisser abattre, mais j’ai 34 ans, et la maladie est encore difficile à accepter", confie Anderson qui se souvient parfaitement du jour où on lui a annoncé sa maladie. Depuis, c’est elle qui rythme son quotidien.
 

Une prise en charge améliorée

La chasse au tangue et le trail font partie des passions d’Anderson. Conscient de la fragilité de sa santé, il sait que l’excès d’efforts peut lui être fatal. "Parfois, je sens le coup de fatigue, donc je pars rarement seul dans les bois. Je pars avec mon frère au cas où je fais une crise", explique-t-il.
Anderson est un patient autonome. Il gère lui-même le taux d’insuline dans le sang et mesure sa glycémie à l’aide d’un capteur. Sa femme, Audrey n’est jamais bien loin pour le contrôler. "Avant le taux montait et redescendait en flèche, je faisais beaucoup de crises", raconte Anderson dont la prise en charge de la maladie s’est améliorée avec les progrès de la médecine.

Regardez le reportage de Rahabia Issa et Laurent Figon : 

Il y a 25 ans, la prise en charge était différente, Anderson avait dû s’expatrier pour se soigner dans l’hexagone. "A 9 ans, je suis parti pendant six mois, puis j’y suis retourné un an, et je suis revenu", raconte-t-il. Aujourd'hui, il souffre moins de la maladie. Les crises sont devenues plus rares. Désormais, sa plus grande crainte est que son fils de 11 ans soit lui aussi diabétique.
 

Journée mondiale

Ce mercredi 14 novembre est la journée mondiale de lutte contre le diabète. Cette maladie touche 10% des Réunionnais, soit environ 80 000 personnes. Pour prévenir et lutter contre cette maladie, les associations ont organisé aujourd'hui des séances de dépistage partout dans l'île. 

Regardez ce reportage à Saint-Paul de Jean-Marc Seguin :

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play