publicité

L’approche des baleines, entre magie et danger

Spectacle magique, généralement très apprécié, l’observation des baleines n’est pourtant pas sans danger. Certains ont parfois même la chance de pouvoir se mettre à l’eau avec les mères et leur baleineau, mais attention à ne pas les importuner.
 

© Fayçal Dessay
© Fayçal Dessay
  • Par Lise Hourdel
  • Publié le
Nombreux sont ceux à vouloir profiter du spectacle offert quotidiennement par les baleines, et leur baleineau, au large des côtes réunionnaises en cette saison. L’animal se laisse généralement approcher facilement, même s’il fait être vigilent et ne pas l’importuner.

Un groupe de baigneurs a tenté l’expérience. Un moment intense en émotions, où beauté de l’instant et danger ont pu se mêler. Voyez ces images tournées par Fayçal Dessay, au moyen d’un drone.
 
Mise à l'eau avec les baleines
Images  -  Réunion la 1ère  -  Frayçal Dessay
 

Recrudescence de contacts violents


Une mise à l’eau qui n’est pas sans danger, car si l’approche se fait trop insistante, la baleine ne manquera pas de le faire savoir. Ainsi, le Centre d’Etude et de Découverte de Tortues Marines et l’association Globice ont lancé un appel à la prudence.

De multiples incidents ont en effet été signalés depuis une douzaine de jours. Ils ont recueilli des témoignages de contacts violents entre baigneurs et baleines, plusieurs scènes où une baleine heurte des nageurs ont même été observées par l’équipe Quiétude.

Lorsque des nageurs observent, bien souvent une baleine et son baleineau, la mère peut parfois montrer son agacement par un mouvement de nageoire latérale qui frôle les baigneurs. Si l’avertissement n’est pas compris, il peut être suivi d’un mouvement accéléré de la queue, touchant ou soulevant même les nageurs, explique le Centre.
 
 

Une Charte d'approche à respecter


Des accidents graves sont susceptibles de se produire dans de telles situations. Ces mouvements signifient que l’animal perçoit une menace imminente, il est donc essentiel de correctement observer les règles d’approche définies par la Charte.
 

Pour certains individus, la mise à l’eau est même proscrite, comme avec cette femelle, accompagnée de son baleineau, identifiable par une marque blanche sur l’extrémité supérieure gauche de sa queue et une virgule sur la face inférieure, préviennent Globice et l’équipe Quiétude.
 
© Bleu Marine
© Bleu Marine

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play